Underrated Tour – Stephen Curry, le revanchard

Longtemps laissé de côté à cause de son physique frêle, Stephen Curry est aujourd’hui l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Il lance l’Underrated Tour pour les lycéens dans son cas.

Lors de Class 2006, Stephen Curry était une recrue à seulement 3 étoiles. Classé 256e meilleur joueur du pays et 52e meilleur meneur, il sera finalement recruté par Davidson. Après trois belles années universitaires, il était sélectionné en 7e position de la Draft par les Warriors. Aujourd’hui, il est double-MVP et triple champion. Avec Rakuten, il lance son Underrated Tour.

« C’est l’idée derrière The Underrated Tour : créer un camp de basket-ball, en partenariat avec Rakuten, pour tous les joueurs lycéens non signés classés trois étoiles et moins. Un camp pour les enfants qui aiment jouer et qui veulent une chance de montrer aux scouts que leurs faiblesses perçues pourraient bien être leurs forces secrètes » écrit Curry à The Players Tribune.

Aujourd’hui, et malgré sa brillante carrière, il garde toujours cette envie de fermer des bouches. Curry n’a jamais arrêter de prouver qu’il n’était pas sous-estimé : « Pas en 2010, en essayant de faire regretter leurs projets de Draft à cinq équipes. Pas en 2011, en essayant de montrer que j’aurais plus de valeur en tant que joueur qu’en pièce d’un trade. Pas en 2012, en essayant de lutter contre les problèmes de cheville et les défaites. Pas en 2013, en essayant de faire honneur à une prolongation de contrat que beaucoup de gens ne pensaient pas que je méritais. Pas en 2014, en essayant de prouver que ces experts avaient tort, car ils estimaient que le style de jeu de Curry ne fonctionnerait tout simplement pas dans les playoffs. Pas en 2015, en essayant de prouver que ces experts avaient tort, car ils estimaient que le style de jeu de Curry ne fonctionnerait tout simplement pas en Finales. Pas en 2016, quand nous tentions de battre le record des 72 victoires des Bulls. Pas en 2017, quand nous tentions de comprendre comment les Warriors avaient réussi à gâcher une avance de 3-1. Pas en 2018, quand nous tentions de surmonter une avalanche de blessures et des Rockets brillants et tout ce qui pouvaient arriver d’autres. Et pas même en 2019, pas même cette année – en essayant de sortir vivant pendant que les gens enterrent notre run historique. »

Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.