UFC Fight Night: Ortega v The Korean Zombie

MMA – Quasiment deux ans après sa défaite contre Max Holloway, Brian Ortega faisait son grand retour à l’UFC, sur la Fight Island, face au Korean Zombie.

Chan Sung Jung aka. le Korean Zombie (n°4) et Brian Ortega (n°2) s’affrontaient en main-event de l’UFC Fight Island 6 pour le prochain title-shot chez les featherweights. Attendu depuis quasiment un an, le combat entre les deux hommes était aussi marqué par une grosse rivalité en amont entre trashtalking et bousculades.

Round 1 : Patient et appliqué, le Korean Zombie score pour commencer en leg-kicks. Les deux featherweights sont très précautionneux, conscients du danger adverse. Ortega trouve lui aussi du succès avec en leg kcik après avoir encaissé un puissant direct du gauche. Les échanges sont plus puissants sur cette fin de round ! Ortega s’offre même un knock-down sur une gauche en contre de middle-kick. Malheureusement pour lui, un coup involontaire dans les parties vient le couper dans son élan. C’est au tour du Korean Zombie de répondre avec une puissante droite.

Round 2 : Après quelques secondes d’observation, Chan Sung Jung touche bien son adversaire sur un une-deux et le fait reculer. En tortue, Ortega se protège et laisse passer l’orage. Il tente même de changer de niveau sur un single-leg, sans succès. Il essuie même une explosion offensive adverse. Le Korean Zombie semble prendre l’ascendant debout : il varie les angles à merveille. Si Ortega est toujours dans le combat, le numéro 2 fait moins mal à son adversaire. Sur un coup de coude retourné, il réalise toutefois son deuxième knock-down du combat ! Tentant de finir en ground and pound, Ortega voit le Zombie se relever… et l’entraîne ensuite au sol. Quelle inversion des forces en présence !

Round 3 : Ortega poursuit sur la dynamique d’un très bon deuxième round. Il feinte, varie les zones d’attaques et touche plus. De son côté, Chan Sung Jung semble attendre la bonne ouverture pour tenter d’exploser. Si la nouvelle tentative de single-leg du Californien ne passe pas, il touche en Anglaise en fin de tentative… et envoie même une grosse overhand. Ortega boucle sa reprise d’un beau front-kick au visage.

Round 4 : Se sachant mené, le Korean Zombie met la pression pour débuter la reprise. De son côté, Ortega continue d’instaurer de l’incertitude : feinte de single-leg suivi d’une overhand qui fait mouche. T-City enchaîne ensuite avec takedown en single-leg contre la cage accompagnée d’un crochet du droit ! Impressionnant. Le crochet causant une coupure sur l’arcade de Chan Sung Jung, le combat est momentanément arrêté pour faire appel à un docteur. Le choc reprend avec la même intensité. Pour poinçonner ce quatrième round, Ortega tente un nouveau single-leg, bien défendu par son adversaire.

Round 5 : Chan Sung Jung met la pression et une nouvelle fois, les déplacements circulaires d’Ortega lui permettent de bien gérer cela. Son jab est aussi très en place sur cette ultime reprise. Si le Zombie n’a pas le succès escompté debout, il stoppe facile le single-leg adverse. Le Coréen poursuit la pression, mais c’est toujours Ortega qui touche le plus, et surtout durement pour finir le combat. Victoire logique de T-City par décision unanime : 50-45, 50-45, 50-45.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here