MMA – Charles Oliveira est-il le GOAT des lightweights ? A-t-il surpassé Khabib Nurmagomedov ? Le Brésilien répond.

Onze victoires d’affilée, des records à n’en plus finir : Charles Oliveira, champion déchu des lightweights, est-il le plus grand de tous les temps dans sa division ? Lors de l’UFC 274, il a en tout cas écrit une nouvelle ligne de son palmarès. Comme Khabib Nurmagomedov, Oliveira a battu Justin Gaethje et Dustin Poirier, de manière plus chaotique mais en se montrant également capable d’échanger debout. C’est d’ailleurs grâce à ses poings qu’il a mis Michael Chandler KO, et qu’il a mis au sol Gaethje avant de le soumettre. Bref : « Do Bronx » fait se lever le public, peut-être même plus que Khabib durant sa carrière. Malgré la perte de son titre sur la balance, malgré une première partie de carrière houleuse, certains voient en Oliveira un futur GOAT potentiel.

Mais qu’en pense-t-il lui-même ? Depuis quelques années, Charles a pris confiance en lui et en ses capacités. Depuis sa victoire face à Chandler pour le titre lightweight, Oliveira paraît inébranlable. Au moment d’évoquer son statut pour le podcast Trocação Franca, il lance : « Le plus de bonus, le plus de soumissions, le plus de victoires. Je bats des records, il n’y a pas d’arguments face aux faits. Je suis l’élu, c’est la réalité. Suis-je le plus grand de tous les temps ? J’y arrive. Je ne pense pas encore l’être ». À ce rythme, cependant, « Do Bronx » estime pouvoir parvenir à ce statut si envié.

SUR LE MÊME SUJET :

En route vers l’histoire

« Un pas à la fois. Il faut garder les pieds sur terre, être humble. Les gens peuvent le penser. Qu’en pensez-vous, suis-je le plus grand ? C’est ça, la question », ajoute Charles Oliveira. « Mon âge, 32 ans, mes records de soumissions, de bonus, toutes ces choses que je dois commencer à écrire pour me les rappeler. Champion lightweight, onze victoires d’affilée, avec une seule décision…J’en suis heureux ». Et le Brésilien, qui s’estime toujours champion, n’en a pas fini. « J’écrirai encore plus l’histoire. Personne ne m’a pris le titre. J’ai fait le poids. Il y a eu des problèmes avec la balance mais j’ai toujours fait le poids. Le nom du champion est Charles Oliveira et je l’ai encore prouvé ».

Après sa victoire par soumission sur Justin Gaethje, Charles Oliveira est officiellement contender n°1 en lightweight. Il est assuré de concourir pour la ceinture désormais vacante. Le nom de son adversaire, cependant, est inconnu. Islam Makhachev est une hypothèse qui revient fréquemment, mais Oliveira estime que le Russe doit d’abord venir à bout de Beneil Dariush. L’UFC devrait rapidement faire le point sur la situation au sommet de la division lightweight.

https://www.youtube.com/watch?v=bbgKpxrDISw

Partager cet article

SourceTrocaçao Franca
Crédits photosYouTube UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Je déteste cette expression mais je fais exception cette fois ci : Je suis dans le type train Oliveira.
    « Je suis l’élu, c’est la réalité. » Rien que ça ça donne des frissons.
    Le champion a un nom.

    Répondre