MMA – L’ancien champion heavyweight de l’UFC Cain Velasquez tentera de convaincre le tribunal de lui rendre sa liberté sous caution.

Ce vendredi 7 mai, Cain Velasquez comparaissait à nouveau devant le tribunal de Santa Clara, en Californie pour plaider sa cause. L’audience aura été brève, rapporte MMA Fighting, et l’ancien champion de l’UFC a une nouvelle fois adressé des gestes de remerciements à la foule présente pour le soutenir. Velasquez ne sera cependant pas fixé sur son sort aujourd’hui. Le juge Jose Franco a consenti à une nouvelle audience, fixée le 16 mai, et lors de laquelle l’accusé pourra demander sa libération sous caution. Cette demande avait été refusée lors de sa précédente comparution au tribunal, le 7 mars dernier.

Concernant l’audience de plaidoyer de Cain Velasquez, celle-ci a également été repoussée. L’ancien fighter a obtenu une nouvelle continuation de son dossier. La prochaine audience aura lieu le 10 juin prochain. Velasquez fera alors connaître son plaidoyer concernant les charges qui pèsent sur lui.

Cain Velasquez risque gros

Pour rappel, Cain Velasquez est accusé de tentative de meurtre avec préméditation. S’il est jugé coupable de toutes les charges pesant à son encontre, il risque jusqu’à 20 ans de prison. Velasquez avait été arrêté le 28 février dernier, accusé d’avoir pourchassé un homme sur lequel il a ensuite tiré à plusieurs reprises. Cet individu, Harry Goularte, est également sous mandat d’arrêt et accusé d’abus sexuels à l’encontre de la fille de Velasquez. Il avait cependant été libéré sous caution.

SUR LE MÊME SUJET :

Depuis son arrestation, Velasquez pu compter sur une vague de soutien inconditionnel de la part du monde du MMA. Son avocat, Mark Geragos, espère pouvoir obtenir la libération sous caution de son client. Il estime en effet que son client ne présente aucun danger. Le juge de Santa Clara estimait de son côté qu’une libération de Velasquez impliquerait une mise en danger des autres parties impliquées, mais aussi des résidents de Santa Clara dans leur ensemble. On saura donc le 16 mai prochain si la position du tribunal a évolué.

Partager cet article

SourceMMA Fighting
Crédits photosYouTube UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.