Colby Covington UFC

Bad Guy de l’UFC, Colby Covington est revenu sur les événements qui l’ont poussé à devenir le combattant le plus détesté du MMA actuellement.

Ce samedi 14 décembre à Las Vegas, Colby Covington affronte Kamaru Usman pour la ceinture welterweight de l’UFC. À 31 ans, l’Américain est le combattant le plus détesté du MMA actuellement. Sur une série de 7 victoires consécutives, ce sont bien ses sorties hors de la cage qui lui valent ce statut peu enviable. Insultant le public brésilien, usant du trashtalk à tout va y compris contre ses coéquipiers, et fervent soutien de Donald Trump, Covington ne passe pas inaperçu depuis deux ans. Il est revenu sur ce qui l’a poussé à adopter cette posture (via The Candace Owens Show).

« Avant d’affronter Demian Maia au Brésil, l’UFC a dit à mon manager qu’ils n’allaient pas me resigner. Ils n’aimaient pas mon style, ils disaient que je n’étais pas un performeur. C’était avant que comprenne l’aspect divertissant de ce business. Avant ce combat, et alors que j’étais classé numéro 6, ils m’ont dit que peu importe ce qu’il se passait, ils n’allaient pas me resigner. ‘On n’aime pas ton personnage, on n’aime pas ton style de combat’. À l’époque, je suis payé 30 000$ pour affronter le gars classé numéro 2 (Demian Maia – NDLR). Après avoir payé les coachs et les taxes, on ne récupère que 5000 ou 10 000$. »

« Je finis par battre Maia, le laisse dans sa mare de sang, devant son public de Sao Paulo. Je me lance alors dans ce discours envers les Brésiliens : ‘vous êtes des animaux dégoûtants. Le Brésil est un dépotoir’. Ce discours devient si viral sur internet que l’UFC se dit ‘on doit le garder. On doit le resigner, car l’impact de ce discours est devenu très grand’. C’est ce qui a sauvé ma carrière. Ça a vraiment été un tournant dans ma carrière. » Aujourd’hui, on peut se dire que le choix a été payé. Les gens regardent Covington pour le voir perdre… mais ils gagnent. Alors que les haters s’accumulent, il enchaîne les victoires et a désormais droit au combat pour le titre.

Vous pouvez regarder ou écouter notre podcast sur YouTube, Spotify, Apple Podcast et le télécharger gratuitement sur SoundCloud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here