Dave Wottle – le coureur à la casquette et au style dégueulasse qui devient champion olympique

Avec son look très particulier Dave Wottle a remporté la médaille d’or sur 800m lors des JO de 1972 après une remontée folle.

L’athlétisme est un sport magnifique rempli d’histoire improbable. C’est le cas de Dave Wottle qui avec l’un des styles les plus affreux, mais à la tactique géniale remporte les Jeux olympiques de Munich en 1972. Retour sur cet exploit.

Né le 7 août 1950 dans l’Ohio, Dave Wottle fit ses classes d’athlète à la Bowling Green State University. Rapidement, il va faire être parmi les meilleurs coureurs du pays en finissant notamment deuxième sur le mile aux championnats NCAA en 1970 et premier du 1500 m deux plus tard.

Possédant un physique parfait pour la distance du 800 m avec 1m83 pour 66 kg, Dave Wottle participe à Eugene en Oregon (le temple de l’athlétisme aux USA, terre de Nike) aux trials pour espérer concourir aux Jeux olympiques qui se tiennent à Munich en Allemagne. Durant cette course, l’athlète qui n’a à l’époque que 22 ans va égaler le record du monde de la discipline avec un temps de 1 min 44 s 3. Il rejoint ainsi Peter Snell et de Ralph Doubell.

Un 800 de folie

Direction donc les JO pour Dave Wottle. Un athlète qui ne peut passer inaperçu lorsqu’il court: short et débardeur trop grand et surtout la fameuse casquette qu’il porte lors de chaque compétition. Un couvre-chef assez laid même pour l’époque. Il l’utilisait dans le but de couvrir ses cheveux trop longs.

Si son style vestimentaire est chaud, sa façon de courir l’est encore plus. Pour la finale des JO, Wottle va partie en queue de peloton. En voyant la course, tout le monde le pense ainsi largué, mais l’américain va entamer une fulgurante remontée lors du dernier tour.

Petit à petit, il va revenir sur ces concurrents en gagnant 26 secondes tous les 200 mètres ! Dave Wottle va finir par remporter la médaille d’or dans les tout derniers instants.

Malgré sa victoire dans la plus prestigieuse des compétitions, l’athlète ne va exprimer aucune joie après avoir franchi ligne d’arrivée. Un peu dans la lune, Dave Wottle va même oublier de retirer sa casquette fétiche lors de la diffusion de l’hymne américain. Un oubli qui va créer un scandale outre-Atlantique et qui sera perçu comme une insulte à la patrie.

Une histoire qui montre que le 800 m est l’une des courses les plus spectaculaires de l’athlétisme. Celle des JO de Rio 2016 avec Pierre-Ambroise Bosse était un show assez incroyable. Le chat du français ne s’est d’ailleurs toujours pas remis.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: http://alchetron.com/

Leave A Comment

Your email address will not be published.