Tenté par une excursion en boxe anglaise depuis quelque temps, Francis Ngannou a fait quelques sparrings avec Joe Joyce.

Vice-champion olympique, Joe Joyce (11-0) est depuis invaincu chez les professionnels en boxe anglaise. Pour le choc face à Daniel Dubois, il s’était préparé à Las Vegas, notamment avec Francis Ngannou. Les deux poids lourds ont ainsi pu se jauger. Numéro 2 du classement de la catégorie à l’UFC, le Franco-Camerounais regarde vers la boxe depuis quelques années déjà. À en croire Joyce, il serait loin d’être ridicule :

« Nous avons eu un excellent sparring de quatre rounds et je n’ai pas eu l’impression qu’il avait peur d’être touché. Nous nous entraînions avec de gros gants et des casques, par rapport aux petits qu’ils portent à l’intérieur de la cage. Mais il a pris pas mal de coups à la tête et au corps et a continué à venir attaquer. »

« Bordel, qu’est-ce qu’il est fort ! Je suis heureux qu’il soit à l’UFC et non en boxe chez les lourds, car il essaie vraiment de vous arracher la tête. Il a une puissance naturelle, donc s’il voulait améliorer ces choses, il devrait consacrer beaucoup de temps à la boxe et à sa science. »

« C’est un bon boxeur et je pense qu’il mettrait KO la plupart des poids lourds, mais je pense qu’une fois arrivé au niveau du titre mondial, au niveau élite, il commencerait à avoir des difficultés. Pour son niveau actuel, je le placerais au niveau du titre britannique ou du Commonwealth, pour commencer. Mais, avec les attributs physiques naturels qu’il a, s’il a le bon entraîneur et qu’il comprend bien les choses, alors je pense qu’il pourrait combattre pour un titre mondial. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here