MMA – L’ex-champion n’en démord pas, il y a eu volonté de lui nuire. Charles Oliveira, « volé » par la commission athlétique de l’Arizona ?

Fait inédit dans l’histoire de l’UFC, un champion s’est vu retirer le titre après une pesée manquée. En effet, avant son duel face à Justin Gaethje, Charles Oliveira a perdu sa ceinture. Ce dernier a été incapable de respecter la limite imposée par la catégorie des lightweights. Aussi, la conséquence a été immédiate pour le champion et seul le challenger était éligible au titre en cas de victoire. Une mésaventure d’autant plus regrettable que c’est Charles Oliveira qui s’est imposé lors de l’UFC 274. L’ex-champion n’a pas fait dans la demi-mesure en soumettant son adversaire dès le premier round. Aujourd’hui, Oliveira n’en démord pas et estime qu’il y a eu une intention claire de lui nuire. En ce sens, il désigne même le coupable. Charles Oliveira estime ainsi avoir été « volé » par la commission athlétique de l’Arizona.

D’un État à un autre, les commissions athlétiques sont chargées de faire respecter toutes les règles strictement. Elles veillent également au bon déroulement des événements et peuvent en interdire certains. Ainsi, lors de l’UFC 232, la commission athlétique du Nevada avait par exemple refusé la présence de Jon Jones. En cause, les manquements de l’ancien champion aux règles antidopage. L’événement avait dû être déplacé en catastrophe vers Los Angeles, avec une commission athlétique plus souple.

SUR LE MÊME SUJET :

Un projet visant à évincer Charles Oliveira ?

Charles Oliveira a fait part de son mécontentement à ESPN. L’ancien champion déclare : « La commission athlétique de la ville m’a volé, ils m’ont volé. C’est la réalité. Ils voulaient me prendre ma ceinture pour m’embrouiller l’esprit, mais ça s’est passé autrement. Cela a servi à montrer à la division et au monde que je suis fait d’un autre bois, le champion des lightweights. Peu importe à quel point ils essayent, je suis le champion. La commission athlétique de l’Arizona m’a volé. Ils voulaient que le champion soit de leur ville, mais ça n’a pas été le cas. Qu’importe ce que j’aurais pu faire, je n’aurais pas fait le poids. »

Partager cet article

SourceESPN
Crédits photosYouTube / UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Le champion a un nom.. Et c’est Charles Oliveira.

    Répondre