Tim Johnson Cheick Kongo Bellator Paris

En main-event du Bellator Paris, Cheick Kongo, véritable monument du MMA français, était opposé à Tim Johnson.

En octobre 2018, Cheick Kongo s’imposait tranquillement par KO au premier round contre Timothy Johnson. Deux ans après, les deux hommes se retrouvent à Paris pour la première du Bellator en France, dans un combat à enjeu. En cas de victoire avec la manière, Cheick Kongo sécuriserait en effet une revanche face à Ryan Bader, pour la ceinture heavyweight.

Pour son entrée et sous les applaudissements de tout le public présent, Cheick Kongo choisit La Marseillaise comme musique. Pour le vétéran de l’UFC, ce combat représente l’aboutissement d’une carrière XXL longue de 20 ans.

Round 1 : Les deux poids lourd feintent énormément pour le début du combat, sans déclencher pour autant. C’est sur un premier changement de niveau que Tim Johnson sécurise la mise au sol et commence à travailler. L’Américain enchaîne les frappes au corps, face à un Kongo dos à la cage. Bien mal embarqué après avoir essuyé un ground and pound, et donné quelques sueurs froides au public, le Français finit par se relever. Maintenant Kongo en clinch contre la cage, l’Américain score quelques genoux et termine bien la reprise.

Round 2 : Mis en difficulté par les contres en Anglaise de son adversaire, Johnson se décide à mettre la pression à son tour… et change de niveau. Alors que la tentative de takedown est stoppée par le Français, il se retrouve encore dos à la cage. Après quelques dizaines de secondes, le combat va au sol… et sous les applaudissements du public, Kongo se relève. C’est désormais lui qui maintient Johnson contre la cage et réussit même la mise au sol ! L’Américain se relève immédiatement, mais c’est scoré ! Le vétéran UFC parvient ensuite à écarter son adversaire et touche sur une combinaison en Anglaise. Il termine fort cette seconde reprise.

Round 3 : Sur un énorme crochet, Kongo sonne l’Américain ! Il tente alors de changer de niveau pour se donner un peu d’air, sans succès. Malheureusement, le Français ne parvient pas à capitaliser. Il se retrouve à nouveau chassé et coincé contre la cage. Inversant la tendance après un puissant genou au corps en clinch, Kongo enchaîne avec un crochet. Après quelques secondes contre la cage, les deux hommes se retrouvent au centre. Cette escapade en Anglaise est de courte durée, pour un Johnson recommence son travail contre la cage. En clinch, Kongo finit avec des genoux au corps. Suffisant pour arracher la victoire ?

29-28, 28-29, 29-28, Tim Johnson s’impose par décision partagée. En interview d’après-combat, le Français a eu quelques mots pour son public : « Je suis vraiment désolé pour cette défaite. […] On est des guerriers, pour toute la banlieue parisienne, pour toutes les provinces de France, pour tous ceux qui souffrent, on est des guerriers. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here