Quand Michael Jordan célébrait la victoire avant le match de playoffs contre Washington

Lors de la saison 1996-1997, les Chicago Bulls de Michael Jordan dominent toujours. Au premier tour des playoffs, ils affrontent les Washington Bullets.

Champion NBA pour la 4e fois de sa carrière avec les mythiques Bulls 1996, Michael Jordan attaque les playoffs 1997 avec le back-to-back comme seul objectif. Avec un bilan de 69-13, Chicago fait légèrement moins bien que le 72-10 de l’année précédente. Toujours porté par le Big 3, Chi-Town est opposé aux Washington Bullets de Chris Webber au premier tour.

Chris Webber se souvient de l’intimidation particulièrement efficace du GOAT : « Une fois, nous avons joué à Washington. Nous avons joué une série de cinq matchs contre les Bulls. C’était l’année où ils ont gagné 72 matchs. Nous avons perdu les trois matchs avec un écart total de sept points. J’ai vu Michael Jordan entrer dans notre vestiaire avec un cigare, pendant qu’il était allumé, et a dit: « Qui va défendre sur moi ce soir?».  Nous  avons regardé Calbert Cheaney et nous étions en train de rire comme les petits élèves en sachant que Calbert Cheaney allait défendre sur lui. Nous savions que ce n’était pas un jeu pour Mike. Il allait être là et il allait jouer comme il a dit (55 points à 63% ce soir là – NDLA).

Le troisième match, nous sortons du bus avec Juwan qui vient de Chicago et a travaillé là-bas. Je n’oublierai jamais, Jordan était assis sur sa Ferrari et Pippen était là-bas et ils ont un cigare allumé. Nous descendons du bus et nous devons passer devant eux avec leur cigare allumé. Vous voulez parler de postures ? Oubliez Phil Jackson. Vous avez Michael Jordan, là,  derrière les flashs, fumant un cigare avant le match, nous informant qu’il est le Red Auerbach avant le début du jeu (Red Auerbach était le mythique coach des Celtics de Bill Russell, célèbre pour fumer le cigare de la victoire avant les matchs pour lesquels il pensait la gagne assurée – NDLA). C’était presque comme suit : ‘J’ai allumé le cigare. Je fête déjà. C’est juste une formalité, on se retrouve sur le terrain ce soir.' »

Finalement les Chicago Bulls sweeperont les Washington Bullets. Les souvenirs de Chris Webber sont toutefois légèrement erronés. Il s’agissait bien de la saison 1996-1997, le Game 3 était à Washington (pas à Chicago) et l’écart sur les trois matchs fut de 18 points. En finale, les Bulls réalisaient un deuxième back-to-back en l’emportant contre le Jazz. Michael Jordan finira MVP des Finales pour la 5e fois de sa carrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here