Comment Michael Jordan a terminé Muggsy Bogues

Muggsy Bogues était l’un des meilleurs petits de l’histoire, jusqu’à un fameux match face aux Bulls de Michael Jordan.

En 1995, Michael Jordan est de retour aux affaires après une carrière dans le baseball que l’on qualifiera de décevante. Au premier tour de playoffs, les Chicago Bulls affrontent les Charlotte Hornets. Dans cette équipe se trouve le meneur Muggsy Bogues. Sélectionné au premier tour et en 12e position de la Draft 1987 par Washington, il évolué désormais en Caroline du Nord. Avec son mètre 60 et ses 60 kilos, Bogues impressionne et est même titulaire. Sa saison 1994-1995 est l’une des meilleures de sa carrière avec 11.1 points (47.7%), 8.7 passes et 3.3 rebonds.

4es de Conférence Est (50-32), ses frelons affrontent les taureaux de Chicago (47-35), 5es revigorés par le retour de Jordan. En 17 de saisons régulière depuis son retour, bien que rouillé, MJ poste 26.9 points (41.1%), 6.9 rebonds et 5.3 passes. Honorable.

Dans la série les Bulls mènent 2-1 et ont l’occasion de clore l’histoire au United Center. Les Hornet qui comptent Alonzo Mourning, Larry Johnson, Dell Curry ou encore Robert Parish dans leurs rangs sont bien décidés à forcer un Game 5.

Les deux équipes se tiennent et en toute fin de rencontre les Bulls sont à 85 contre 84 pour les Hornets. Muggsy Bogues récupère la balle et à l’occasion de donner l’avantage à son équipe sur un tir ouvert à trois points. Il shoote et le ballon rebondit sur le cercle, rebond pour Jordan.

Johnny Bach, assistant-coach de Charlotte à ce moment, passé par les Bulls (1986-1994) a révélé que Jordan aurait fait exprès de laisser Bogues ouverts et de baisser les bras sur le tir du meneur. Il continue en disant que His Airness aurait crié à Bogues « Shoot it, you fucking midget ! » (Tire pauvre nain ! – NDLA). Sur la vidéo de l’action en question si l’on n’entend pas Jordan, les images montrent clairement que le numéro 23 des Bulls « laisse » le meneur tirer. Les deux joueurs ne confirmeront jamais les dires de Johnny Bach.

Toujours est-il que les Bulls se qualifieront pour le second tour des playoffs en l’emportant donc 3-1. Après ce match Bogues ne sera plus jamais le même. Il ne jouera que 2 matchs la saison suivante et ne retrouvera plus jamais son tir sous le maillot de Charlotte.

« Je n’ai plus jamais retrouvé mon tir. » – Ce qu’aurait dit Muggsy Bogues à Johnny Bach, 1 an après l’élimination des Hornets. (selon ce dernier).

Il sera ensuite envoyé aux Warriors puis aux Raptors et retrouvera des couleurs dans la peau d’un remplaçant. Le meneur n’aura toutefois plus jamais l’influence de ses années Hornets. Une fois l’heure de la retraite arrivée, il sera engagé par Jordan du côté de Charlotte comme ambassadeur. À l’heure actuelle, il occupe toujours ce rôle et a même participé au rebranding de la franchise vers et le retour des Hornets.

Photo By: Montage La Sueur

Leave A Comment

Your email address will not be published.