Tyson Fury Otto Wallin

De retour sur les rings quelques mois après sa victoire sur Tom Schwarz, Tyson Fury comptait bien confirmer son retour au premier rang face à Otto Wallin.

Après une superbe année de retour en 2018, Tyson Fury s’est replacé comme taulier de la boxe heavyweight. Avant une revanche attendue face à Deontay Wilder, le Britannique se doit d’enchaîner les démonstrations. Ainsi, après une victoire par TKO au deuxième round face à Tom Schwarz en juin dernier, il affronte l’invaincu suédois Otto Wallin.

Après un premier round d’observation, Fury touche pour la première fois durement son adversaire. Sortant du coin, il enchaîne deux jabs puis un crochet puissant pour bien avertir Wallin. Si le Suedois se montre à l’offensive, il est régulièrement pris en contre. Alors que Fury enchaîne, une coupe à l’arcade subie lors du 3e round perturbe ce tranquille début de combat. Un crochet du gauche de Wallin placé dans le coin est la cause de cette coupure.

Au 6e round, le médecin est obligé d’examiner Tyson Fury et sa coupure. Le champion lineal doit désormais essayer d’expédier le combat. Bien conscient de la blessure adverse, Wallin appuie sur l’arcade de l’Anglais pour finir le round. Alors que la cloche de la 7e reprise sonne, Fury vise maintenant la finition le plus rapidement possible. La coupure s’aggrave et le risque d’arrêt du combat s’agrandit. Sur un puissant direct, Fury fait se lever la foule. Un crochet du droit en contre accentue sa domination sur la reprise. Wallin a clairement baissé le pied.

Tyson Fury continue sa montée en puissance, qui semble désormais inarrêtable alors que les rounds s’enchaînent. Cette neuvième reprise montre que le Britannique est le plus frais… et qu’il laisse son adversaire sans réponse. Coinçant Wallin contre les cordes, il le pilonne de frappes aux corps. En mode survie, il se retrouve pris contre les cordes et encaisse les frappes au corps et au visage.

Sur une offensive au 12e round, Wallin parvient à toucher Fury sur une puissante gauche. Oui, la superstar est atteinte et recule. N’ayant le TKO comme seul salut, Wallin joue crânement sa chance en cette fin de combat… ce n’est toutefois pas suffisant. Victoire de Fury par décision unanime 116-112, 117-111 et 118-110. Statistiques finales : 179 coups donnés contre 127 reçus. « Deontay Wilder, t’es le prochain abruti » a dit le Britannique après le combat ! La revanche est déjà prévue, l’Américain n’a plus qu’à battre Ortiz.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here