UFC – Battu par TKO au 2e round par Ciryl Gane en décembre dernier, Junior Dos Santos a décidé de faire appel auprès de la commission athlétique du Nevada.

Sur une série de quatre défaites consécutives, et remercié par l’UFC, Junior Dos Santos ne digère pas sa défaite contre Ciryl Gane le 12 décembre dernier. Pour lui, le coup de coude du Français était un coup interdit. En effet, selon JDS, le coup a été donné derrière la tête, et  donc interdit. Après un premier appel de cette défaite par TKO fait en janvier, l’avocat de Junior Dos Santos a fourni des informations complémentaires le 17 mars dernier selon MMA Fighting. L’objectif de cette démarche est de transformer le résultat en « sans résultat » ou disqualification de Ciryl Gane.

« Nous n’avons pas et ne prétendons pas que l’arbitre n’a pas vu la faute ; il a plutôt vu le coup porté à l’arrière de la tête de Junior, mais en raison de son interprétation erronée de la règle, il n’a pas réussi à appeler cela une faute, et il a attribué à tort une victoire au combattant fautif, Ciryl Gane. » peut-on lire dans l’appel de l’avocat de JDS. Il est à noter que la commission athlétique du Nevada change très rarement le résultat d’un combat, accordant beaucoup de poids aux décisions prises par les arbitres. De son côté, l’entraîneur et manager de Ciryl Gane, Fernand Lopez, s’est montré confiant sur Twitter : « il n’y a rien ».

Crédits photosZuffa LLC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Olivier C.

    Le gars c’est un mauvais perdant, il était submergé et fuyait le combat, il a tourné le dos et a créé cette situation.
    Soutien total à Ciryl, comme dit le King, il n’y a rien!!

    Répondre
  2. Moular

    C’est limite mais Junior Dos Santos tourne la tête au moment du coup.

    Répondre