Wolverhampton FC, le club portugais de la Premier League

Tenant en échec Manchester City sur sa pelouse (1-1), ce samedi, pour le compte de la troisième journée du championnat anglais, Wolverhampton a joué avec un effectif à consonance portugaise. En Angleterre, ce club crée la polémique sur et en dehors du terrain en raison des agissements de l’agent de joueur le plus influent du monde, Jorge Mendes.

Wolverhampton, Fato em Portugal

Face à Manchester City, Wolverhampton a évolué avec 5 joueurs portugais (Rui Patricio, Moutinho, Jota, Neves, Helder Costa) sur 11 en ajoutant le remplaçant, Rùben Vinage, entré en cours de jeu. La touche ibérique n’est pas seulement sur le terrain, mais aussi sur le banc de touche. Le staff de Wolverhampton est dirigé par le manager portugais, Nuno Espírito Santo, avec sous ses ordres son assistant, Rui Pedro Silva, l’entraîneur des gardiens, Rui Barbosa, le fitness coach, Antonio Dias et Julio Figueora. Par conséquent, Wolverhampton, promu et vainqueur de la Championship (deuxième division) l’année dernière, adopte une politique sportive très portugaise construite dans l’ombre par l’omniprésent et prépondérant, Jorge Mendes.

Jorge Mendes, le facteur x de l’équipe

Avec Mino Raiola, Jorge Mendes est l’un des agents de joueur les plus influents du monde (vainqueur de nombreux prix du meilleur agent) et possède des clients célèbres comme Cristiano Ronaldo ou Radamel Falcao. À Wolverhampton, il a été un élément important lors des marchés des transferts en réussissant à faire signer la plupart de ses clients dans ce club. Des joueurs comme Ivan Cavaleiro ou Joao Moutinho ou même, l’entraîneur Nuno Espírito Santo ont débarqué chez le promu grâce à l’agent portugais. Impliqué dans le recrutement des Wolves, Jorge Mendes est engagé également dans l’économie du club puis que le fond d’investissement chinois, Fosun International, propriétaire de Wolverhampton depuis 2016, a acquis des parts minoritaires de sa société, Gestifute. Certains clubs anglais y voient un conflit d’intérêts et une concurrence déloyale.

Même si les tractations économiques de Mendes favorisent la montée en puissance du club à sauce portugaise, des suspections résident sur les méthodes de l’agent portugais.

Photo By: Goal

Leave A Comment

Your email address will not be published.