Anthony Joshua – la naissance d’une superstar

Le 29 avril 2017, dans un Wembley plein à craquer, Anthony Joshua allait tenter de défendre sa ceinture mondiale face au vieux briscard Wladimir Klitschko… qui n’avait cependant pas dit son dernier mot.

Fin 2015, Tyson Fury mettait fin à l’hégémonie mondiale de Wladimir Klitschko. Parti en vrille par la suite, le Britannique perdait tous ses titres mondiaux. Afin de faire avancer la catégorie, un superfight était ainsi organisé entre le champion déchu Klitshko et la nouvelle superstar Anthony Joshua, alors champion IBF. En jeu dans ce choc devant 90 000 personnes : le titre IBF de Joshua et les ceintures WBA et IBO, laissées vacantes par Fury.

Ayant roulé sur tous ses adversaires jusque là (18-0 dont 18 KOs), AJ affrontait pour la première fois de sa carrière un top fighter. Certes sur le déclin, le Dr. Steelhammer de 41 ans restait sur 11 ans de combats en titres mondiaux ! Bref, sur le plan sportif, le choc nous promettait la crème… et nous avons eu la crème avec une véritable guerre entre deux champions !

Après quatre premiers rounds extrêmement disputés, Joshua faisait parler sa puissance et mettait Klitschko knockdown. Pensant avoir fait le plus dur, le Britannique voyait le vétéran revenir de plein fouet et même dominer le reste de la reprise. Lors de la sixième reprise, l’Ukrainien mettait même son adversaire knockdown ! La peur avait changé de camp et l’indestructible Joshua paraissait soudainement plus humain. Alors que Klitschko semblait se diriger vers une victoire serrée, mais méritée, AJ activa le mode tortank. Sur un uppercut à déraciner le plus imposant des baobabs, il sonna Klitschko ! Deux knockdowns plus tard, l’arbitre décida très justement d’arrêter le combat. Une nouvelle star était née ! Quelques mois après ce choc, Wladimir Klitschko décida de retirer les gants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here