À San Diego, les États-Unis étaient menés chez eux, 3-1 par le Brésil avant de réaliser un impressionnant comeback.

Les États-Unis de Carli Lloyd et Alex Morgan étaient bien mal embarqués face au Brésil. Après l’ouverture du score d’Andressa, Sam Mewis égalisait à la 18e minute. Au retour des vestiaires, les Auriverdes marqueront par deux fois grâce à Benites (63e) puis Andressa (78e) une nouvelle fois. Alors qu’il restait dix minutes à jouer, on ne donnait pas cher de la peau des américaines.

Finalement, à la 80e minute, Press permettait aux US de revenir à 3-2. À la 85e, Rapinoe égalisait pour Team USA. La libération et l’explosion du Qualcomm Stadium arrivaient quelques minutes plus tard. À la 89e, Ertz libérait les États-Unis d’une reprise à l’arrache suite à un sauvetage hasardeux de Bárbara. Mal embarquées, les Américaines ont réussi à effacer la défaite contre l’Australie au match précédent (1-0). Le Tournament of Nations permet surtout de faire des ajustements avant le grand rendez-vous : la Coupe du Monde 2019 en France.

SUR LE MÊME SUJET :

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *