Alors que le coronavirus n’en finit plus de bousculer le calendrier sportif. Pourtant l’UFC choisit de maintenir ses différents combats.

L’UFC London, prévu le 21 mars prochain dans la capitale anglaise, n’aura finalement pas lieu dans sa forme initiale. Le Président de l’organisation Dana White a confirmé cette décision : « Le combat ne peut évidemment pas se dérouler à Londres, mais le combat se fera. Nous travaillons sur la recherche d’un nouveau lieu, probablement aux États-Unis, et mes matchmakers travaillent en ce moment pour préparer la carte préliminaire. L’essentiel est que le combat se déroule, et l’événement principal va se tenir (Woodley vs. Edwards – NDLR). »

Le dirigeant a également tenu à rassurer les fans sur la tenue de Khabib vs. Ferguson : « Nous avions peut-être deux ou trois lieux différents pour ce combat, y compris le Nevada. Maintenant que le Nevada a suspendu tous les événements, nous recherchons un autre lieu. J’espère que d’ici 10 heures dimanche matin, je devrais avoir deux options de lieu pour ce combat. Ce combat aura lieu. Ça va continuer. Les fans paniquent tous, mais ne vous inquiétez pas. Ce combat aura lieu. »

L’UFC recherche également d’autres lieux pour les événements du 28 mars et du 11 avril : « les combats vont continuer. On ne s’arrête pas. »

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here