Lors d’un discours de soutien au gouverneur Luther Strange à Huntsville, Alabama, Donald Trump a appelé les propriétaires à virer les joueurs de NFL qui protestent pacifiquement l’hymne américain.

« N’adoreriez-vous pas qu’un de ces propriétaires, quand un joueur manque de respect à notre drapeau, dise : ‘sortez ce fils de pute hors du terrain maintenant, il est viré, viré !’ », voici les mots prononcés par Donald Trump, devant une foule de convaincus dans l’Alabama.

En 2016, Colin Kaepernick avait été le premier à s’agenouiller pendant l’hymne pour protester contre les violences policières à l’encontre des personnes de couleurs. Aujourd’hui free agent, Colin Kaepernick ne fait plus partie de la NFL mais d’autres joueurs ont pris son relais et continuent les protestations chaque semaine. Roger Goodell, boss de la NFL a réagi ce samedi matin aux propos de Trump via un communiqué : « La NFL et nos joueurs sont les meilleurs lorsqu’il s’agit d’aider à créer une unité dans notre pays et notre culture. »

DeMaurice Smith, président de l’association des joueurs de NFL a également réagi ce samedi : « Ce syndicat ne reculera jamais en ce qui concerne la protection des droits constitutionnels de nos joueurs en tant que citoyens aussi que leur sécurité en tant que joueurs exposés à de gros risques. »

D’autres joueurs ont directement réagi via leur compte Twitter, à l’image de LeSean McCoy ou Terrance Knighton qui appellent d’autres joueurs à protester.

[tweet https://twitter.com/dcexaminer/status/911391761070731264]

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Les protestations anti-Trump commencent à Londres

    […] NFL a donné une réponse forte suite aux propos de Donald Trump. Les Jaguars et les Ravens ont fait preuve […]

    Répondre