Georges St-Pierre UFC 217

À 36 ans, la légende Georges St-Pierre revient à l’UFC le 4 novembre prochain, contre Michael Bisping.

Légende ultime de l’UFC, Georges St-Pierre (25-2 MMA, 19-2 UFC) quittait l’organisation et le MMA en 2013. À 32 ans et après une véritable guerre contre Johny Hendricks, le Canadien décidait de quitter l’UFC. Juste après sa victoire par décision partagée, encore dans la cage, il annonçait à Joe Rogan vouloir prendre du recul. Un moment dont il ne souvient pas, tellement le combat fut difficile. Féroce compétiteur, GSP voulait partir avant la chute. Le problème du dopage était aussi là. À l’époque de St-Pierre, il n’y avait pas l’USADA et le champion militait pour des contrôles…

« À chaque fois que je finissais un combat, un autre gars m’attendait. Comme tu es le champion, tu es la cible. C’est comme-ci toute la planète te regardait. Ils se sont préparés pour toi bien plus longtemps que toi. Tu te prépares pour eux durant 8 semaines, pendant le training camp. Ils se sont préparés pour toi depuis leurs débuts. »

Il faut dire que ces trois derniers combats, contre Hendricks, Diaz et Condit, avaient été de véritables épreuves. Sur ces trois derniers combats, il avait reçu 412 frappes, presque autant que depuis le début de sa carrière, 24 combats ! Champion depuis 5 ans, il restait sur 9 défenses consécutives. Ne supportant plus la pression du champion, et physiquement à bout, le roi du pay-per-view s’offrait alors du repos bien mérité. Mais il ne s’agissait que d’un hiatus pour celui qui n’avait jamais parlé de retraite. Testé depuis juin 2016 par l’USADA, GSP visait un retour pour l’UFC 206 à Toronto. Finalement, des négociations plus compliquées que prévu retarderont le comeback. Le 16 février, Dana White annonçait le retour de St-Pierre à l’UFC. Le Canadien avait signé pour 4 combats.

Le premier allait être contre Michael Bisping (30-7 MMA, 20-7 UFC). Annoncé en mars, le duel était ensuite annulé à cause d’une blessure du Canadien. Finalement, White annonçait que le combat allait finalement avoir. Comme souhaité par St-Pierre, le duel de légendes allait être en novembre, au Madison Square Garden, 50 pay-per-views après le dernier combat du Canadien. Pour la première fois de sa carrière, Rush va donc combattre en middleweight et contre le champion. Après avoir combattu toute sa carrière à 77kg, il passe à 84kg. Jamais dans l’histoire de l’UFC, un combattant n’a été champion dans les deux catégories.

Les raisons de son retour sont multiples. Tout d’abord, GSP a vu l’UFC évoluer. Désormais, avec le sacre de McGregor, les money-fights sont là. Le Canadien va pouvoir gagner énormément d’argent. D’autant plus qu’un combat contre le Notorious commence à être évoqué. Aussi, St-Pierre n’avait pas apprécié son départ, plus contraint que souhaité. À Bleacher Report, il s’en est expliqué : « Je voulais finir différent par rapport à mon premier départ. Je n’étais pas dans une bonne situation à ce moment-là ».

Désormais en paix, il revient le 4 novembre pour frapper un grand coup. « Je suis angoissé et stressé. J’ai peur d’échouer, mais c’est ce qui me rend meilleur ». À l’UFC 217, il tentera de devenir le 4e combattant à faire un doublé, le premier en welterweight-middleweight.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here