Le 16 novembre 2013, la légende Georges St-Pierre mettait sa ceinture welterweight en jeu contre Johny Hendricks.

Pour ce qui reste le dernier combat en date de Georges St-Pierre à l’UFC, le main event de l’UFC 167 représente la plus grosse guerre du Canadien dans l’octogone. Vainqueur par décision partagée et sous les huées du public et dans l’incompréhension générale, GSP prendra une pause (quasi ?) définitive dans la foulée.

Le main event de l’UFC 167 était affolant de hype. D’un côté, GSP, pour une dixième défense consécutive de sa ceinture de l’autre, le contender numéro 1 Hendricks qui restait sur une série de 6 victoires consécutives. Toutes les étoiles étaient alignées pour une énorme guerre entre les deux monstres et il y a eu bien une grosse guerre. Beaucoup dont Dana White, le patron de l’UFC, pensait qu’Hendricks avait même remporté le combat. En conférence de Presse, c’est un GSP abattu et au visage tuméfié qui s’est présenté aux journalistes. Pendant 5 rounds, il venait de s’en prendre plein la tronche entre kicks, genou et uppercut, Rush avait véritablement subi lors des 2e et 4e reprises. GSP l’avait cependant clairement emporté lors des rounds 3 et 5. L’objet de toutes les critiques reste le premier round. Round durant lequel Georges St-Pierre tentera une guillotine au bout de 20 secondes seulement et où l’on aperçoit Hendricks tapé brièvement. Après cette tentative, GSP subira un lourd uppercut et une salade de coudes mémorable avant de se prendre un takedown. Si le Canadien se relève, beaucoup pensent aujourd’hui encore qu’il fut dominé sur ces 5 premières minutes.

Lors de l’UFC 171, Hendricks prendra la ceinture welterweight en l’emportant contre Robbie Lawler. Il entamera ensuite une incroyable descente aux enfers (la fin des bonbons ?) entre perte de titre, problème de weight-cut, et grosses défaites. Les trois grosses guerres enchaînées coup sur coup contre GSP puis Robbie Lawler (par deux fois) ont très certainement laissées des traces…

Partager cet article

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. George St-Pierre se met d’accord avec l’UFC et finalise son contrat

    […] sa victoire contre Johny Hendricks en 2013, on attend désespérément le retour de George St-Pierre à l’UFC. Il s’est mis d’accord […]

    Répondre
  2. Georges St-Pierre se met d’accord avec l’UFC et finalise son contrat

    […] sa victoire contre Johny Hendricks en 2013, on attend désespérément le retour de Georges St-Pierre à l’UFC. Il s’est mis d’accord […]

    Répondre
  3. UFC 83 - Quand Georges St-Pierre démontait Matt Serra

    […] avec 9 défenses de ceinture consécutives. Cette incroyable série prendra fin lors de l’UFC 167 lors duquel GSP annoncera son éloignement de […]

    Répondre
  4. Michael Bisping vs. Georges St-Pierre officiel pour l’UFC 217

    […] Michael Bisping et Georges St-Pierre va bien avoir lieu. 4 ans après son dernier combat contre Johny Hendricks, GSP va à nouveau être dans la cage de l’UFC. À 36 ans, le Canadien se dit convaincu d’être […]

    Répondre
  5. Georges St-Pierre à l’UFC 217 - après 4 ans d’absence, la légende est de retour

    […] UFC) quittait l’organisation et le MMA en 2013. À 32 ans et après une véritable guerre contre Johny Hendricks, le Canadien décidait de quitter l’UFC. Juste après sa victoire par décision partagée, encore […]

    Répondre
  6. Portrait Paulo « Borrachinha » – the PornSmile Killer

    […] devinez quoi, il revient le 4 novembre pour un combat contre un ancien Champion à l’UFC : Johny Hendricks. Soyez prêts pour des feux d’artifice, parce que ça va encore très mal se terminer. En […]

    Répondre
  7. Georges St-Pierre à l’UFC 217 – définitivement l’un des plus grands

    […] St-Pierre est bien une légende hors norme ! On l’avait quitté à l’UFC 167 sur une victoire par décision partagée. Contre Michael Bisping, GSP s’est imposé au troisième […]

    Répondre