MMA – Jake Paul est apparu aux côtés de Francis Ngannou lors d’un podcast. Les deux hommes ont discuté d’un syndicat pour fighters.

Si les deux hommes ne risquent pas de se croiser dans un ring ou dans l’octogone, Jake Paul et Francis Ngannou partagent un objectif commun : l’amélioration des conditions de travail au sein de l’UFC. On pourrait même dire que Paul et Ngannou sont tous deux un sacré caillou dans la chaussure de Dana White, président de l’organisation. Le Youtubeur-boxeur a fait son cheval de bataille d’une meilleure rémunération des athlètes. Le champion heavyweight, de son côté, refuse toute prolongation de contrat à l’UFC sans amélioration de son statut. Il espère ainsi pouvoir affronter Tyson Fury en boxe anglaise.

Ce n’est donc pas vraiment une surprise de voir Jake et Francis apparaître conjointement dans le podcast The Shop, relayé par MMA Fighting. Paul y tacle encore les salaires de l’UFC. « C’est le sport le plus dangereux du monde, l’UFC fait des milliards de dollars et elle ne paie les athlètes qu’à hauteur de 15% de ça. Ari Emanuel, le PDG d’Endeavor (propriétaire de l’UFC, nda), a un salaire équivalent à l’intégralité du roster de l’UFC. Qu’ils risquent leur vie pour 10.000$ sans assurance médicale, c’est un problème (…) Je fais partie de ceux qui ont une plateforme permettant d’en parler ». Jake Paul le sait : lui, contrairement aux employés de l’UFC, peut en parler sans prendre de risques. Et naturellement, Francis Ngannou le soutient dans sa démarche.

Jake Paul veut un syndicat

« Ce contrat est tordu. Je ne veux pas me lier à vie à quelqu’un qui ne me donne rien en retour. Quelqu’un qui n’a aucune responsabilité et peut te virer quand il le veut. Ils ne sont même pas obligés de vous donner des matchs », déclare le champion heavyweight. Des propos en contradiction directe avec ceux de Dana White. Celui-ci affirme en effet que l’UFC est tenue d’organiser un certain nombre de matchs par an pour ses athlètes. Jake Paul, de son côté, conclut en évoquant son projet fou : un syndicat des athlètes, boxeurs comme pratiquants de MMA.

SUR LE MÊME SUJET :

« Mon but ultime, c’est un syndicat des fighters. Ça a l’air impossible. Parce que les gens me disent : « Mais Jake, ils vont juste mettre de côté ceux qui rejoignent ce syndicat ». Mais non, tout le monde doit se rassembler (…) Il y a des syndicats pour d’autres métiers ». Jake Paul compte également sur la solidarité des stars de la boxe. « Je demanderai aux 10 boxeurs et aux dix pratiquants de MMA les mieux payés. « Eh, est-ce que tu peux donner 200.000$ pour que ces gars soient payés six mois ? Es-tu si égoïste ? Floyd Mayweather, Canelo Alvarez, ces mecs touchent 50 millions par match. Canelo, tu ne pourrais pas donner 200.000 dollars pour un syndicat ? », s’interroge le « Problem Child ».

« Je le ferais, je donnerais 500.000, je donnerais un million. Je pourrais faire plus que ça. Et tout ça irait aux membres du syndicat ». Une idée séduisante. Jake Paul parviendra-t-il à la mettre en application ?

Partager cet article

SourceThe Shop Podcast
Crédits photosInstagram Jake Paul

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Intéressant venant des 2 potentielles adversaires du clan Fury.

    Répondre