Boxe – Tony Yoka, invaincu en professionnel (10-0-0, 8 KO) est déterminé à vaincre une tête d’affiche, étape obligatoire dans sa conquête d’un titre mondial. Pourquoi pas Joe Joyce?

Après avoir battu le Belge Tambwe Djeko le 5 mars dernier, Tony Yoka entend grimper encore un peu plus dans la hiérarchie des poids lourds et a été interrogé sur l’éventualité d’un combat contre le Britannique Joe Joyce. Ce dernier, champion d’Europe EBU, a déjà rencontré trois fois le Français dans les rangs amateurs. Yoka l’a emporté à deux reprises, notamment en finale des Jeux olympiques de Rio en 2016.

 Dans une interview de BoxingScene.com, le Français déclare « Lorsque nous étions chez les amateurs, je l’ai affronté trois fois. La première fois que je l’ai combattu, je ne m’entraînais pas. Il m’a battu et je ne connaissais pas la tactique pour le battre. Et ensuite, j’ai commencé à penser un peu plus. Je l’ai vu dans un camp d’entraînement, et quand je l’ai trouvé, j’ai dit : ce gars-là va battre tout le monde sauf moi. Et ensuite aux championnats du monde il a battu tout le monde, sauf moi. Nous sommes allés aux Jeux olympiques et il a fait la même chose. Il a battu tout le monde sauf moi ! Donc, je n’ai pas peur de Joe Joyce […] Je n’ai que 28 ans, il a 35 ans. Joyce ne peut me battre si nous combattons chez les pros. Je m’entraîne avec Virgil Hunter, et je suis tellement confiant de la manière dont je vais le mettre KO ! »

Tony Yoka, qui vise une ceinture mondiale pour 2022, est plus que jamais déterminé à retrouver son meilleur ennemi. Son prochain combat est prévu pour fin mai ou début juin aux États-Unis. Contre Joe Joyce ? Le doute est permis, car il se murmure que le Britannique souhaite d’abord affronter Oleksandr Usyk, ancien roi des Cruiserweights…

Partager cet article

Crédits photosCanal+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *