Joey Badass impressionné par le rappeur Harry Mack en impro totale

Toujours en pleine promo de son deuxième album All Amerikkkan Bada$$, Joey Bada$$ s’est arrêté à Power 106 où Harry Mack l’attendait.

À de nombreuses reprises, Joey Bada$$ a démontré ses talents en freestyle. Récemment, il avait tué le game sur l’instru de Mask Off, dernier hit de Future. En fin connaisseur, il a donc fait connaissance avec Harry Mack.

One time, yo, my lyrics all be tight
And I’m the freestyle chemist like Walter White
Matter of fact, I take it back
Harry Mack, yo, I just be Breaking Bad
Sending nudes, that’s something school teachers really can’t do
Let me tell you what I teach the kids
When it comes to freestyles, yo, I do it big
One time, yeah, I like hitting the girl for the sex
But I’m never about to put a dick pic in the text
– Harry Mack

Le concept de l’émission de radio avec Joey Bada$$ était simple : Harry Mack devait freestyler sur des mots lancés au hasard par l’invité du jour. D’abord sceptique, Badass commencera à lancer des mots de plus en plus compliqués. Il finira complètement conquis. Le moment qui a tout changé ? Lorsque Badass a donné « Pro Era », le nom de son collectif hip-hop : « Pro Era, Mack bring terror, that’s where you’ll find me. Yo, Joey Bada$$, can Pro Era sign me ? »

Antoine

Antoine

Contributeur Sports US chez La Sueur
Écrit principalement sur les sports US et combats.
Antoine
Photo By: Power 106 Los Angeles

Leave A Comment

Your email address will not be published.