UFC - Jon Jones

Jon Jones n’est plus champion light-heavyweight de l’UFC, Bones a en effet décidé de rendre sa ceinture avant une montée chez les lourds. Il explique la décision.

Ces dernières années, nombreux sont les champions à avoir changé de catégories. Rares sont ceux à avoir rendu leur ceinture pour préparer ces changements. Il faut dire que la perspective de devenir taulier de deux divisions est tentante pour beaucoup. À la différence de ses pairs, Jon Jones a lui préféré rendre sa ceinture UFC pour tranquillement préparer sa montée chez les lourds. Il s’en est expliqué :

« J’ai rendu le titre light-heavyweight parce que je savais que mes objectifs poids lourds allaient prendre du temps. Je n’allais pas faire des manigances avec les prétendants et obliger les gens à combattre pour des titres intérimaires. Le trône a droit à un peu de repos. »

Grâce à sa décision, Jones ne paralyse pas la catégorie et évite ce qu’il y a pu avoir chez les lightweights et featherweights lors du règne du McGregor. Plus récemment, l’UFC avait dû rependre le titre flyweight a Cejudo pour éviter une paralysie trop longue au sommet de la catégorie. Interrogé sur la question, Anthony Smith, actuel n°5 de la catégorie, a qualifié la décision de son ex-rival de « noble ». Jan Blachowicz et Dominick Reyes s’affronteront donc pour le titre vacant, le 26 septembre prochain, à l’UFC 253.

7 Commentaires

  1. c’est clair que que le bloquage de la ceinture ligthweight était un vrai gâchis… Surtout pour ferguson qui a loupé son heure. À cette époque là catégorie était à son apogée, les prétendants se comptaient à la pelle. C’était la catégorie la plus garnie, à l’époque.

    • Et selon moi, la plus excitante. Aujourd’hui, on se retrouve avec pour champions des grappleurs qui spamment la lutte et contre qui plus personne ne peut rivaliser (regarde Khabib qui a terrassé Conor, ou Usman qui a facilement vaincu Masvidal, y’a que Covington pour faire la concurrence au nigérian). Oui il y a des champions strikers genre Adesanya et Figueiredo, mais la plupart c’est des lutteurs trop forts pour les prétendants aux titres. Maintenant, je regarde un peu la division des lightweights, mais surtout celle des welterweights, mais jamais les title fights.

      • Je ne suis pas d’accord avec toi. Le MMA c’est pas de la boxe, du karaté ou du muay thai si tu veux absolument voir des champions de strike en MMA tu te trompes de sport.
        Dernièrement Cormier s’est fait dominer par Miocic pourtant il est multiple champion de lutte.
        Khabib est un des plus grand dominateur de sa génération mais quand on regarde ses combats on ne s’ennuie jamais surtout pour ceux qui aiment le MMA. Face à Conor, il l’a mis KO down sur une grosse patate invisible, qu’est ce que tu veux de plus ? Ceux qui n’aiment que le striking évidemment ils sont dégoûtés mais le MMA ce n’est pas du striking
        Covington a perdu son combat en striking face à Usman cela montre bien que la lutte n’a pas joué son rôle dans le combat, c’était plus une question de puissance, un peu comme Poirier vs Holloway). Face à Masvidal c’est différent il n’était clairement pas prêt (10 jours pour se préparer un weight cut de malade).

        • Ouais, je suis complètement d’accord Salmane, et j’aime beaucoup voir du combat au sol. Mais quand un combattant marque 21 takedowns en un combat (cf. Khabib vs. Abel Trujillo), je trouve ça juste abusé et franchement chiant à voir. Ne vas pas croire que je déteste Khabib, j’ai beaucoup de respect pour lui. C’est juste ce style de grappleur qui force sur sa lutte que je n’affectionne pas, même si c’est très efficace.

  2. Tu as raison, Salmane, on ne s’ennuie pas, ou plutôt on ne s’ennuie plus.
    J’ai regardé des vieux combats avec des phases de grappling très longues et donc très ennuyeux.
    Aujourd’hui, les champions savent tout faire : de la boxe, de la lutte, des kicks,… Les titres ne sont pas volés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here