Le 7 juin 1996, la légende vivante de la boxe mexicaine Julio Cesar Chavez, affronta au mythique Caesar Palace, l’étoile de la boxe des années 90, le Golden Boy Oscar de la Hoya, pour un combat mettant en jeu la ceinture WBC des super lightweight.

L’expérimenté mexicain Julio Cesar Chavez (97–1–1), alors âgé de 33 ans, et ayant gagné au cours de sa carrière 4 ceintures dans 3 catégories différentes, s’engagea dans son 100e combat professionnel. Face à lui, son cadet de 10 ans Oscar De La Hoya, invaincu en 21 combats et auréolé d’un titre olympique dans ville natale en 1992 à Los Angeles. Tous les ingrédients étaient donc réunis pour une confrontation d’anthologie entre les deux boxeurs.

Cependant, le combat fut dicté par le matador De La Hoya qui toisa le peu de grinta qui resta au taureau de combat Chavez, avec une facilité déconcertante. Ce dernier, ouvert à l’arcade sourcilière dès la première reprise, se retrouva complètement dépassé par la vitesse d’exécution de son cadet, qui par des séries de directs et un jeu de jambes efficace, sut se défaire de la tactique d’étouffement et de pression qui a fait la renommée de son adversaire.

Le combat fut arrêté avant la fin de la quatrième reprise, suite à de nombreuses lacérations sur le visage rouge de Chavez, incapable d’ouvrir les yeux et d’opposer une réponse à Oscar De La Hoya, qui fila vers un vingt-deuxième succès consécutif.

Vingt et un ans plus tard, le fils de Julio, Cesar Chavez Jr, était dominé de la même manière par le protégé d’Oscar De La Hoya, Canelo Alvarez.

Par Laurent T.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here