LaVar Ball LiAngelo Lamelo

Les frères LiAngelo et LaMelo Ball vont bien jouer en Lituanie. Une volonté qui a tout d’une mauvaise idée.

LiAngelo et LaMelo Ball, les deux derniers de la fratrie vont passer professionnels. Ainsi, le Prienai Vytautas va être le tout premier club. On se pose ainsi la question : vont-ils bien s’intégrer à l’équipe ? On sait déjà qu’ils ont signé un contrat jusqu’à la fin de saison, et que l’arrivée en Lituanie est prévue pour janvier 2018. Le premier match des Ball Brothers est prévu pour le 9 janvier contre Tsmoki-Minsk.

Selon toute vraisemblance, les deux joueurs devraient avoir 20-25 minutes par match… Baltic League. En effet, le championnat lituanien, beaucoup plus compétitif, ne devrait pas être leur terrain de jeu. Bref, les Ball risquent d’être au calme en Lituanie et c’est peut-être tout le but de la démarche. À 19 et 16 ans et restant sur deux années très médiatiques, les jeunes ont certainement besoin de se ressourcer un peu tant en jouant. Tant au niveau des infrastructures que de la médiatisation, on est bien loin des États-Unis… Ils seront dans une ville de 10 000 habitants. Ça change de Los Angeles !

Aussi, le coach Virginijus Sesku semble assez fou, comme LaVar Ball. Capable de péter littéralement des câbles sur le terrain, de se faire expulser et d’emmener son équipe avec lui. Ou encore de vendre de la viande à ses joueurs à partir du coffre de sa voiture. Sur ce point, les enfants Ball ne seront pas dépaysés. La grosse inquiétude concerne la communication…puisque le coach ne parle pas un mot d’anglais. Si l’expérience devait mal se passer, une clause permettant aux joueurs de partir en février est prévue dans le contrat. À noter que les jeunes ne devraient pas être payés (le salaire est généralement de 500$ par mois). La volonté est donc bien de gagner en expérience.

Avant les frères Ball, la Lituanie a donné quelques joueurs à la NBA. Récemment, Jonas Valanciunas a réussi le passage de la LKL à la NBA (en 2011). Avant lui, Zydrunas Ilgauskas, Arvydas Sabonis ou encore Sarunas Jasikevicius avaient joué en NBA. Le dernier Lituanien à être arrivé dans la grande ligue n’est autre que le fils d’Arvydas : Domantas Sabonis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here