Contre Cagliari, Sulley Muntari désormais à Pescara s’est fait copieusement insulté par les supporters. Il a parfaitement répondu.

Lors de la défaite de Pescara à Cagliari, Sulley Muntari a été victime d’injures racistes. Dans une Serie A où ce genre d’incidents arrivent beaucoup trop souvent, le joueur a parfaitement réagi. Toutefois, il recevra un carton jaune de la part de l’arbitre à la 90e minute après s’être plaint de ces insultes. Finalement, Muntari partira du terrain dans le temps additionnel en guise de protestation en répétant « stop » et « basta ».

Insulté dès le début du match, il ira directement parler aux supporters : « Il y avait un petit enfant en train de le faire, avec ses parents debout à proximité. Je suis donc allé à lui et lui ai dit de ne pas le faire. Je lui ai donné mon maillot, pour lui apprendre que vous n’êtes pas censé faire des choses comme ça. Je devais donner l’exemple afin qu’il puisse grandir et devenir sympa. »

Le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Zeid Al-Hussein a même apporté son soutien au joueur, « une inspiration pour nous tous au bureau des droits de l’homme des Nations Unies. »

https://youtu.be/DIGduXLav1o

Tags Serie A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. L'UEFA arrête son enquête sur les cris de singe, Michy Batshuayi répond

    […] En Italie de nombreux joueurs noirs ont parlé de cela à travers les années, de Balotelli à Muntari en passant par […]

    Répondre