Le Paris St-Germain affronte le Real Madrid en Ligue des Champions. Face aux tenants du titre, le PSG jouera sa saison, tout simplement.

Aujourd’hui, nous sommes le mardi 16 janvier. Jour assez banal a priori, mais en réalité il entame le décompte avant ce qui pourrait être le match de football le plus important de la saison en Europe. Quel que soit le résultat du match retour, tout restera possible, c’est sûr – pas besoin de remémorer aux parisiens que rien n’est jamais acquis -, mais ce match aller à Santiago Bernabeu réunit tous les ingrédients pour être historique.

D’un côté, le Real ne va pas bien : quelques prestations décevantes en championnat, une raclée contre le FC Barcelone qui le distance déjà largement dans la course au titre, un CR7 qui a perdu son sens du but… Alors même si ZZ vient de prolonger son contrat à la tête de la Maison-Blanche jusqu’en 2020, les conditions ne sont pas optimales au moment de recevoir un PSG mort de faim près à « faire l’histoire », dixit Neymar Jr.

En effet, le Paris Saint Germain débarque en Espagne avec la prétention de frapper un grand coup : le début de saison est parfait, sa MCN est la meilleure attaque d’Europe, et surtout une volonté de se racheter après la déconvenue barcelonaise va animer les joueurs et les inciter à aller au bout d’eux même le 14 février prochain. Si le Real Madrid gagne, le PSG restera le club riche qui fait rêver en L1, mais que personne ne respecte vraiment encore en Ligue des Champions.

Si au contraire, Paris s’impose, le monde du football aura été témoin de la fin d’un cycle : le double tenant du titre, emmené et entraîné par deux des meilleurs joueurs du monde (chacun à leur époque), aura mis un genou à terre. Difficile d’imaginer un retournement de situation incroyable au Parc des Princes, que jusqu’à maintenant les joueurs ont réussi à transformer en forteresse les mardis et mercredis soir. En cas de match nul, tout restera à faire, mais il apparaît clairement que dans cette histoire, c’est le Real Madrid qui risque gros.

Le seul conseil à donner à tous les amoureux de football est de réserver sa soirée du 14 février. À tous ceux en couple, vous avez un mois pour faire aimer le football à vos moitiés, ou à organiser une soirée en décalé. Vivement le coup d’envoi du match, qui marquera aussi le début de la phase finale de la LDC, la cour des Grands, celle qu’on attend tous depuis le mois de septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *