Malgré une main attachée, Carwin claque un KO monstrueux

L’ex-combattant UFC Shane Carwin a montré lors de l’EllisMania 13, qu’il restait un monstre physique.

Souvenez-vous, il y a quelques mois, nous vous parlions de Shane Carwin (12-2) et de son souhait de revenir au MMA. Si la nouvelle a depuis été entérinée, le champion s’est offert un petit plaisir. Lors de l’EllisMania 13, l’ex-poids lourd de l’UFC affrontait Jason Ellis. Dans un combat de boxe en forme de Freak show, Ellis, ni plus ni moins que l’organisateur de l’event affrontait la bête. Pour éviter une mort aussi brutale que certaine, Ellis avait pensé à tout : et si on attachait un des bras de Carwin ? L’intéressé n’y verra pas d’inconvénient et malgré ce handicap il exterminera purement et simplement son adversaire du jour….

View this post on Instagram

I had a feeling this might happen. ¯\_(ツ)_/¯ it was an honor to be in the ring with a legend like @shane.carwin never been more terrified of a person in my life! Haha gave it a go, put in the work, faced the beast & entertained my friends. Thanks to everyone that came out. #radiofightclub #ellismania13 #grateful #wolfknives #reddragons #ellisfam @hardrockhotellv @torque1_net @onnit @skvi_official @electric @cavemancoffeeco @thereddragons @thewolfknives @trainingmealsla

A post shared by Jason Ellis (@wolfmate) on

Effectivement, avec ses mains gigantesques, Carwin n’est pas un homme comme un autre. On parle quand même d’un type qui aura réussi un run de 12-0 avec 12 finitions dans le premier round. Malheureusement ses deux derniers combats, pour le titre contre Brock Lesnar puis contre Junior Dos Santos, se solderont sur deux défaites. Un bilan de 12-2 qui laisse un petit goût amer pour l’ancien champion intérimaire des lourds. Pour obtenir cette ceinture du pauvre, il avait fait de la charpie de Frank Mir (alors rayonnant) en quatre petites minutes. Même le dark internet ne veut pas des images…

Agent libre, il semble avoir trouvé une organisation parfaite pour lui : le Rizin. Fondée par les créateurs du Pride, l’organisation japonaise regroupe toutes les gloires passées du MMA. De Fedor à Wanderlei en passant par CroCop, des combats qui sentent bon les années 2000. Dans un tweet qui laisse peu de place à l’interprétation, The Man with the Iron Fists a lâché la nouvelle.

Une telle annonce nous permet d’espérer un éventuel combat face à Fedor Emelianenko pour le 31 (soit un jour après l’UFC 207). Selon nos confrères de Lowkick MMA, le Rizin aurait proposé 2 millions à Fedor pour un combat de fin d’année. Imaginez un peu la tête du weekend, UFC 207 le vendredi puis la rencontre entre l’Ingénieur et le dernier Empereur le samedi. Inutile de vous dire que le dimanche se passera en tête à tête avec la cuvette des chiottes.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here