Le Festival Onbashira, le festival le plus dangereux du Japon

Le festival Onbashira vieux de 1200 ans a lieu tous les six ans. Présentation d’une merveille japonaise.

Dans la ville de Suwa de la préfecture de Nagano, une tradition vieille de 1200 ans perdure. La tradition vise à remplacer les quatre « piliers (traduction de Onbashira) sacrés » de Suwa. Les piliers sont des troncs d’arbre d’une dizaine de tonnes et doivent être remplacés à la main uniquement. Onbashira est divisé en deux parties bien distinctes : Yamadashi (en avril) et Satobiki (en mai). Yamadashi concerne la coupe et le transport des troncs tandis que Satobiki est la cérémonie finale où les piliers sont remplacés. Cette immense entreprise a donc lieu tous les 6 ans (année du Tigre ou du Singe dans le calendrier).

Après avoir coupé l’arbre, il faut donc l’amener à Suwa-Taisha. Un périple qui a tout d’une gageure. On y voit ainsi des hommes descendre la colline à dos de troncs d’arbre. Une descente sur un destrier de 10 tonnes au péril de leurs vies. Cette étape permet aux jeunes hommes de la région de prouver leur bravoure. Cela a un prix.

 Le Festival Onbashira, le festival le plus dangereux du japon

Les hommes doivent ensuite traverser une rivière avec les mêmes troncs d’arbres pour finalement les élever. Ces deux dernières étapes sont particulièrement dangereuses. Dans l’ère moderne, 5 années meutrières sont recensées pour le festival : 1980, 1986, 1994, 2010, et 2016. Ainsi, en 1994, deux hommes sont morts noyés dans la rivière. En 2010, deux hommes sont morts suite à une chute de 10 mètres pendant l’élévation d’un des arbres. Cette année, un homme qui s’était accroché à un arbre a perdu le grip et est également décédé. Malgré les nouvelles mesures de sécurité mise en place, l’homme n’avait pas mis de harnais de sécurité.

Malgré tous ces risques, le festival Onbashira est très festif. Entre musique, costumes et chants locaux, tout Suwa se met au rythme de la coutume. Le festival est d’ailleurs préparé des années à l’avance. On compte plus de 3000 participants pour l’élévation et le transport des piliers.

Si vous avez loupé l’édition 2016, nous vous attendons nombreux pour 2022.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: nationalgeographic.com, Oh! Matsuri

Leave A Comment

Your email address will not be published.