Souleymane Cissokho Nantes

Avec un bilan de 10-0 (7 KOs) avant d’arriver à Nantes, Souleymane Cissokho compte bien monter dans les classements mondiaux face à Dmitry Mikhaylenko.

Pour son 11e combat professionnel, Souleymane Cissokho fait face au russe Dmitry Mikhaylenko (23-4). Objectif pour le Français, 34e mondial : poursuivre son ascension au sein de la catégorie superwelter.

Dès le début du premier round, Souleymane Cissokho touche durement son adversaire avec de bonnes frappes au corps. Le russe montre toutefois qu’il n’est pas venu pour perdre et se montre combatif. Touché contre les cordes à la deuxième reprise, le médaillé Olympique répondait avec une brutale attaque au corps. Sur une nouvelle offensive, il se faisait avertir par l’arbitre pour des frappes sous la ceinture. Excellente nouvelle pour le Français, il commence à trouver le timing pour son uppercut.

Avec son jeu de jambes aux petits oignons, il frustre le Russe dans cette troisième reprise. Gardant le même rythme, on peut voir qu’il commence à prendre l’ascendant sur Mikhaylenko moins vif, mais toujours agressif. Ayant délaissé le travail au corps depuis quelques reprises, Cissokho mène toujours les débats. Ses contres font merveille. Durement touché lors du quatrième round, le Russe prouve qu’il a un (très) bon menton.

À la différence des reprises précédentes, Mikhaylenko ne met plus la pression. Le Français en profite pour prendre pleinement les commandes et varier les zones de frappes. Si la domination de Cissokho est criante, il encaisse tout de même quelques coups, dont un puissant crochet.

Coinçant son adversaire contre les cordes, le Français accélère en ce sixième round. Encouragé par toute la H Arena, il accule complètement le Russe. S’il s’en sort, le Russe ne fait plus rien. Toujours dominé dans le septième round, Mikhaylenko se sort des situations compliquées à chaque fois pour le moment. Subissant complètement au 8e round, le Russe survit encore et toujours. Il offre cependant un beau retour au neuvième round en retrouvant ses jambes et sa pression. Pour la 10e et dernière reprise, Cissokho conclut bien… mais le Russe montre à nouveau une superbe capacité de récupération. Souley s’impose finalement par décision unanime 100-90, 100-90, 99-91. 11-0 en carrière, vivement la suite !

https://twitter.com/CanalplusBoxe/status/1178032546208256000

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here