C’est officiel jeudi 3 août 2017, Neymar a signé au Paris Saint-Germain. Un contrat de 5 ans pour un montant (officiel) de 222 millions d’euros, soit le montant de sa clause libératoire. Après avoir tenté par tous les moyens de bloquer le départ du brésilien, le FC Barcelone n’a eu d’autre choix que de le laisser rejoindre la Ligue 1. Mais qui a qui ce transfert profite-t-il vraiment ?

Le PSG

C’est la première réponse évidente qui vient à l’esprit. Unai Émery le disait, « Le PSG doit avoir un joueur du top 5 mondial », 1 mois plus tard le club de la capitale s’offre le 3e meilleur joueur de la planète. Avec Neymar, Paris s’offre un nouvel emblème, un nouveau leader qui vient récupérer le rôle laissé inoccupé depuis le départ de Zlatan. Les supporters se reprennent à rêver de triomphe européen et le club s’offre une publicité à l’échelle mondiale. Non seulement le PSG vient de signer un joueur doté d’un talent exceptionnel, mais surtout d’une immense cote de popularité. Neymar compte plus de followers sur ses comptes Twitter, Instagram et Facebook (140 millions au total), que tous les clubs de Ligue 1 réunis. Les estimations de vente de maillots varient de 2 à 3 millions d’exemplaires. Quand on sait qu’environ 40 euros par maillot revient dans les caisses du club, cela représente déjà entre 80 et 120 millions d’euros, sans compter tous les produits dérivés.

Le Barça

Les vidéos de fans du Barça brûlant leur maillot de Neymar circulent déjà sur Twitter. Les blaugranas viennent de perdre le N de leur MSN, celui qui devait être l’héritier de Leo Messi. Ce n’est pas pour rien que le club a tant lutté pour empêcher ce transfert. Mais sortent-ils vraiment perdants de l’affaire ? Pas vraiment. La MSN représente probablement l’un des plus grands trios offensifs de l’histoire, leur domination sur le terrain était incontestable. Mais sur les 4 ans de présence du brésilien au club, le FC Barcelone a vu son rival madrilène soulever 3 Ligues des Champions et n’a gagné « que » 2 championnats. Avec les 220 millions du transfert de Neymar, le club catalan peut espérer attirer les services d’un attaquant prometteur et de classe mondiale comme Dybala, Griezmann, Coutinho, Dembele ou Mbappe, mais aussi recruter un ou même deux joueurs sur les lignes inférieures, les noms de Thiago Alcantara, Jean-Michael Seri et Ander Herrera circulent notamment. De quoi rééquilibrer son effectif qui avait tendance à trop compter sur sa MSN et à se laisser surprendre (cf. les matchs allers contre Paris et la Juventus l’an passé).

La Ligue 1

Classé 5e derrière ses homologues anglais, espagnol, italien et allemand, le championnat français est le petit poucet des 5 grands championnats européens. Souvent dénigré par les joueurs étrangers (merci Gerard Pique), la Ligue 1 vient de démontrer qu’elle peut attirer des superstars. Si le suspense lié aux titres de meilleur joueur/meilleur buteur des prochaines saisons vient de nettement diminuer, Neymar devrait nous régaler hebdomadairement de ces petits exploits dont il a le secret. Hâte de le voir mettre un doublé au Stade de la Licorne, répondre aux questions de Julien Cazarre sur J+1 et découvrir les tacles de Yannick Cahuzac.

Gerard Deulofeu

Au moins un Barcelonais a dû se réjouir de ce transfert. Récemment revenu au FC Barcelone grâce à la clause de retour activée par le club, il risquait de voir son temps de jeu réduit drastiquement à cause de la MSN. S’il ne sera surement pas l’option numéro 1 pour remplacer Neymar, l’espoir d’une concurrence ou au moins de gratter quelques matchs a dû traverser l’esprit du joueur.

Son père

Neymar Sr. est l’agent de Neymar Jr. et devrait, selon les chiffres annoncés par L’Équipe, récupérer une commission de 35 millions d’euros… Pourtant, Neymar a expliqué dans son émouvante vidéo d’adieu au FC Barcelone que son père lui aurait conseillé de rester au Barça.

https://www.instagram.com/p/BXWBWH0DZoj/?taken-by=neymarjr

Le Real de Madrid

CR7, Florentino Perez et tous les membres du Real de Madrid ont dû se réjouir à l’idée de voir Neymar quitter les rangs de leur plus grand rival. Dani Carvajal va peut-être bénéficier d’un peu de repos.

L’Amiens SC

Adversaire du PSG au Parc des Princes pour le premier match en Ligue 1 de leur histoire, l’Amiens SC peut se consoler en se disant qu’il n’a pris que deux buts. Le club picard a aussi eu une exposition rare pour sa rentrée dans l’élite. De pus, les pensionnaires du Stade de la Licorne affrontait un PSG privé de Neymar, non-sélectionnable pour des raisons administratives.

Mention spéciale aux vrais perdants de ce transfert : les reins des défenseurs de Ligue 1.

Tags Ligue 1 PSG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *