Tyson Fury Tom Schwarz

Plus de six mois après sa guerre apocalyptique contre Deontay Wilder, Tyson Fury revenait sur les rings face à l’Allemand Tom Schwarz.

Toujours champion lineal, Tyson Fury affronte l’invaincu Tom Schwarz à Las Vegas pour faire pression sur Deontay Wilder. L’objectif est clair pour le Britannique : s’imposer avec la manière pour solidifier sa place de taulier dans la catégorie. En cas de victoire, la revanche contre Deontay Wilder, déjà annoncée par l’Américain pour 2020, se rapprocherait sérieusement. Le Bronze Bomber n’aurait plus qu’à s’imposer face à Luis Ortiz.

Après une première reprise lui permettant de montrer qu’il n’a rien perdu de son jab, Tyson Fury accélère. Commençant la seconde reprise en southpaw, le Britannique sort la masterclass entre feintes sublimes, superbes variations dans les frappes et défenses impressionnantes. Après un knockdown à quelques secondes de la fin du second round, le Gypsy King ne relâche pas son effort. Allumant Schwarz de tous les côtés, il valide la victoire par TKO par arrêt de l’arbitre. En tout : 33 coups donnés par Fury, 5 reçus.

Avec ce combat, Tyson Fury a prouvé qu’il pouvait accélérer face à des adversaires jugés plus faibles. Il solidifie sa position au sein de la catégorie reine avec un 20e KO en carrière. Interviewé après sa victoire, le Gypsy King a annoncé la couleur, après un autre combat cette année (fin septembre ou début octobre) : « L’année prochaine, on aura Deontay Wilder. » Il a ensuite poussé la chansonnette pour clore la soirée. Quel showman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here