Les 5 bonnes raisons de la prolongation d’Arsène Wenger à Arsenal

Plus que jamais victime de critiques, Arsène Wenger divise le monde du football en deux parties : Wenger In vs Wenger Out. Son avenir décidé ce mercredi, Arsenal a décidé de le conserver… La rédaction passe les raisons d’une prolongation en revue.

Pour ne pas finir comme Manchester United

Les fans de Manchester contesteront probablement, répondant que Mourinho leur a ramené la qualification en Ligue des Champions, mais voilà le fait est que depuis le départ de l’immense Sir Alex Ferguson, United n’a plus jamais été dans le Top 4. Même si la victoire en League Europa est synonyme de C1 la saison prochaine, United a terminé 6ème et ce malgré de nombreux investissements et un effectif digne des plus grands clubs d’Europe. Le départ de Wenger aurait probablement le même effet sur son club, l’ADN d’Arsenal lui étant si étroitement lié.

Parce que le vrai souci c’est la direction, pas lui

Le vrai problème d’Arsenal vient de la politique menée par les dirigeants et les investisseurs. Pourtant, le club dispose de moyens très importants, mais les actionnaires ne semblent pas vouloir faire de folie sur le marché des transferts. Alors que le besoin d’une ou même plusieurs stars supplémentaires se fait criant depuis l’époque où l’équipe alignait des joueurs comme Van Persie, Fabregas et Nasri, seuls 2 transferts majeurs ont été enregistrés, ceux d’Alexis Sanchez et de Mesut Ozil. Arsenal a besoin d’un serial buteur et pas d’un Lucas Perez ou d’un Danny Welbeck. S’ils veulent que leur club joue le titre, les actionnaires devront dépenser au minimum une centaine de millions d’euros sur les prochains mercatos estivaux, que Wenger soit encore là ou non.

Parce que Wenger c’est synonyme de beau jeu

S’il y a bien une chose qu’on ne pourra jamais enlever à Wenger c’est la beauté du jeu déroulé par Arsenal depuis son arrivée. Premier entraineur à tenter de développer en Premier League un jeu au sol, court et en passes, les supporters des Gunners n’ont jamais eu à se plaindre du spectacle proposé. Wenger a révolutionné le football anglais en menant des séances d’entrainements et des programmes basés sur des méthodes scientifiques, en imposant des règles de diététiques à ses joueurs qui sont maintenant reprises dans tous les grands clubs. L’alsacien a développé son propre style de football et on détesterait le voir dans un autre club qu’Arsenal.

Parce que les Gunners le regretteront quand il renouera avec le succès ailleurs

Arsenal a souffert, tout au long de son histoire, de nombreuses « trahisons » » : Van Persie, Nasri, Fabregas, Ashley Cole, Gallas… Si Wenger devait partir, il a affirmé qu’il ne prendrait pas sa retraite et continuerait son aventure d’entraineur ailleurs. L’idée de le voir entrainer un autre club et, peut-être, renouer avec le succès ailleurs que dans le nord de Londres serait insupportable pour les supporters des Gunners.

Pour qu’il ne termine pas 20 ans d’histoire de cette manière

C’est probablement la raison la plus importante, en particulier pour les fans d’Arsenal. 20 ans que Wenger est sur le banc d’Highbury puis de l’Emirates Stadium, 20 ans qu’il façonne le club à sa manière, de telle sorte que son image devient indissociable de celle du club londonien. En deux décennies, l’Alsacien n’a jamais raté une qualification en Ligue des Champions avant cette année, il a mené Arsenal à 3 titres de champions d’Angleterre dont 1 sans perdre le moindre match (aucune autre équipe n’y est jamais parvenue) et à 7 trophées en Cup. Peu après la victoire des Gunners en finale de Cup 2017, le technicien français a amèrement déclaré : « C’est une honte de recevoir un tel traitement, je n’oublierais jamais. ». Oui, les critiques/manifestations/pancartes à son égard ont dépassé les bornes, et un mariage aussi heureux que celui d’Arsenal avec son entraineur emblématique ne devrait pas finir sur un divorce aussi violent. Reste à voir si la direction du club est du même avis… Par Tim.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here