Max Holloway Brian Ortega

En décembre 2018, Brian Ortega affrontait Max Holloway pour la ceinture UFC de ce dernier. T-City tombait de très haut.

Lors de l’UFC 231, Brian Ortega arrivait dans la peau du favori face au champion featherweight Max Holloway. Malheureusement pour lui, T-City se heurtait violemment à la grandeur adverse et connaissait une première défaite en carrière, par arrêt du médecin à la fin du quatrième round. Il encaissait en tout la bagatelle de 307 frappes dont 290 significatives, et finissait avec le visage tuméfié… pourtant ce dernier point était dû à un véritable choix cornélien entre le visage et les mains (via Brett Okamoto) :

« J’entre dans le quatrième round avec un pouce cassé, il est disloqué, mon autre main est fracturée, et tout le monde se dit ‘pourquoi ne fais-tu pas un takedown ?’ Putain, si j’avais des mains, je pourrais essayer plus, mais je n’ai même pas de pouce pour le moment. »

« Nez cassé, yeux enflés, c’est le quatrième round et vous êtes fatigué par le manque d’énergie. Alors je me suis dit, mec, tu vas devoir me frapper ou me tuer parce que je ne vais pas m’arrêter. Je crois toujours en moi, que je vais faire quelque chose ; que je vais trouver la magie ! Je vais manger 10 ou 12 coups, et je sais que je vais les manger, mais si je lève les mains, il me frappe au pouce et ça fait mal. Je baisse la main et il me frappe au visage, ça ne fait pas si mal. »

« Je devais choisir quelle partie de mon corps allait être touchée, et je suis allé avec celle qui ne faisait pas le plus mal. Il a une bonne frappe, mais sa puissance n’était pas aussi forte que celle d’autres combattants ressentie auparavant. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here