Canelo Alvarez Daniel Jacobs

Lors du choc de la soirée en boxe, Canelo Alvarez s’est imposé sans trembler contre Daniel Jacobs pour poursuivre sa domination sur la catégorie middleweight.

Impressionnant de maîtrise et de constance, Canelo Alvarez a dépassé Daniel Jacobs. Bien que vaillant, l’Américain n’aura pas trouvé de solution, notamment face aux jabs puissants et aux coups au corps de son adversaire. En contrôle, Canelo a fait le job pour ce véritable choc. Précis et très bon en défense avec des mouvements de tête frustrants, Alvarez a donné l’impression de prendre inlassablement l’ascendant sur le combat. Même l’alerte lors du neuvième round, et un crochet du gauche en contre reçu pleine face, ne le déboussola pas plus que cela.

Logiquement, il s’impose donc par décision unanime 115-113, 115-113 et 116-112. Dans les statistiques, ça donne 188 coups donnés (446 tentés) par le Mexicain, contre 131 coups reçus (359 tentés par Jacobs). La superstar mexicaine est désormais propriétaire des ceintures WBA, WBC et IBF !

Pour la suite, Canelo laisse ses options ouvertes « je vais combattre n’importe qui ! ». Présent dans la salle, Gennady Golovkin pourrait avoir droit à un troisième combat. Alvarez ne lui a pas fermé la porte. Dominé, mais digne, Jacobs peut repartir serein. Malgré la défaite, il reste le troisième homme la catégorie. Toutefois, on aurait préféré le voir bien plus agressif. Les rares fois où il s’est livré (et a avancé), ça a fonctionné. Avant le combat samedi matin, Daniel Jacobs avait manqué la pesée contractuelle de 3.6 livres. L’Américain risque maintenant une amende de 250 000$ par livre au-delà de cette limite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here