MMA – Ancien champion du GLORY Kickboxing, Cédric Doumbé  s’exprime avant ses débuts en MMA. 

Cela faisait déjà un petit moment que Cédric Doumbé teasait son arrivée en MMA. Après avoir nettoyé la catégorie des welterweights au Glory Kickboxing, il s’apprête enfin à faire la transition. Le Franco-Camerounais fera ses débuts dans la cage le 1er novembre au Superkombat, à Dubai.

Cédric Doumbé a livré ses ambitions dans le podcast La Sueur. Alors qu’il souhaitait initialement arriver directement à l’UFC et « tout casser », il a finalement préféré commencer dans une organisation moins importante pour mieux se vendre ensuite. « Je vais monétiser le truc, je vais faire un ou deux fights avant, deux gros KO, après je vais à l’UFC. Mais les portes sont déjà ouvertes », a-t-il déclaré. 

Quand on lui demande où il se situe aujourd’hui par rapport aux grands noms du sport qu’il a call-out lors de son annonce, le champion du Glory se montre lucide : « Demain si tu me mets dans la cage face à Usman, je vais me faire fouetter. Sauf si on reste debout, là je vais le fouetter… Non  je vais me faire fouetter. Faut être lucide et pas faire du trash-talking débile. Face à Usman je ne fais pas le poids pour l’instant. Même avec un Burns. Parce que s’il m’amène au sol ça va être compliqué.»

SUR LE MÊME SUJET :

Avec ses compétences actuelles, il se montre cependant beaucoup plus confiant pour un Masvidal ou un Diaz : « Le reste de la catégorie, avec ce que je sais faire aujourd’hui, avec mon sol, ma lutte, si tu me mets un Masvidal je vais gérer de ouf. Si tu me mets un Nate Diaz, je vais gérer encore plus ».

« Edwards, lui ça serait compliqué. Il a un style… Après je te dis ça, il va prendre une patate il va dormir, ça c’est certain. Mais c’est un mec qui est inquiétant. Sa lutte est très très bonne », a déclaré Doumced. « Covington il est chaud aussi. Il est très très chaud, tu ne peux pas y aller comme ça et le prendre à la légère. »

Alors qu’il déclare ne s’entraîner sérieusement en MMA que depuis un mois, il vise le titre UFC « d’ici un an et demi ».

Partager cet article

Crédits photosInstagram Cédric Doumbé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.