Cristian Campestrini oublie complètement l’attaquant dans son dos à la 93e

Alors que le score était de 2-2 entre Puebla et Guadalajara, le gardien des visiteurs Cristian Campestrini commettra une bourde impardonnable en oubliant l’attaquant dans son dos.

Il y avait 4 minutes de temps additionnel et le gardien de Puebla Cristian Campestrini s’élançait pour faire un dernier dégagement à la 93e minute. Malheureusement pour lui, l’attaquant de Guadalajara Carlos Fierro s’était caché derrière lui pour lui jouer un tour à la Pippo Inzaghi. Une fois le ballon posé à terre par le gardien, l’attaquant mexicain n’aura plus qu’à le dribbler pour marquer malgré le retour à l’arrache de la défense.

Guadalajara s’imposait donc 3-2 grâce à ce but inscrit dans les tout derniers moments et qui scellait définitivement l’issue de la rencontre. Cette victoire permet à Chivas de rester à un petit point du premier Toluca (25 points). Le club de notre cher André-Pierre Gignac, les Tigres UANL, sont actuellement 12e du championnat.

Photo By: LIGA Bancomer MX
1 Discussion on “Cristian Campestrini oublie complètement l’attaquant dans son dos à la 93e”

Leave A Comment

Your email address will not be published.