Boxe – En février 2020, Deontay Wilder encaissait la toute première défaite de sa carrière, face à Tyson Fury. Il veut retrouver le Gypsy King.

Il y a plus d’un an, Deontay Wilder perdait sa ceinture WBC et encaissait une première défaite en carrière, des poings de Tyson Fury. Des mois après, l’Américain n’a toujours pas digéré. Grand vainqueur de la procédure d’arbitrage visant à forcer un troisième combat, le Bronze Bomber a sécurisé la trilogie au plus tard avant le 15 septembre. Pour empêcher cela, le Gypsy Kng devrait lui payer d’importants frais de retrait, afin d’affronter Joshua le 14 août.

Hors de question pour Deontay Wilder. C’est ce que son nouvel entraîneur Malik Scott a expliqué : « Wilder a décliné et n’avait aucun intérêt pour ces frais de retrait. Là, vous avez affaire à un enfoiré d’un genre totalement différent. Il veut le sang, pas ces frais de retrait. L’heure du châtiment a sonné. »

De son côté, Tyson Fury a expliqué que Deontay Wilder avait eu une somme en tête pour permettre Joshua vs. Fury : « Quelle blague Deontay Wilder est devenue, à demander 20 millions de dollars pour s’écarter ? Tocard. On dirait que je vais encore devoir lui briser le crâne. »

Bob Arum, patron de Top Rank et promoteur américain de Tyson Fury a réservé l’Allegiant Stadium de Las Vegas pour le 24 juillet, pour un troisième combat face à Wilder.

Partager cet article

Crédits photosShowtime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.