Detroit: Become Human - Vous n'avez encore rien vu

Développé par Quantic Dream à qui l’ont doit notamment Heavy Rain et Beyond Two Souls, Detroit: Become Human est le premier jeu de ces développeurs sur console nouvelle génération.

Le jeu vous plonge dans la ville de Détroit durant l’année 2038. Les androïdes cohabitent avec les Humains qui peuvent les acheter et ainsi devenir leur compagnon, amant, jardinier que sais-je ! Nous avons pu tester la démo jouable avant sa sortie officielle (dispo 25 mai 2018 ici). Le temps d’une séquence, vous incarnerez Connor, un androïd qui exerce le métier de négociateur. Vous êtes appelé pour intervenir sur une prise d’otage. Un autre humanoïde, Daniel, menace de tuer une fillette.

Ce qui est fascinant, et c’est là toute la clé de ce jeu, c’est que chacun de vos actes vous amènera vers différentes fins. Exemple : si vous parvenez à trouver le nom du droïd ainsi que d’autres indices, la première approche peut donc être plus douce. Vous gagnerez ainsi sa confiance et peut-être réussirez-vous à sauver la fillette ? À l’inverse, si vous usez d’un ton agressif sans informations précises, il se peut que vous échouiez.

Rassurez-vous, l’échec fait également partie du jeu, puisqu’après chaque séquence vous aurez l’occasion de recommencer et ainsi voir quel indice ou quelles actions il faut user ou faire pour arriver à une fin différente. Le jeu fourmille de détails, les graphismes sont superbes (et encore je ne joue pas sur PS4 Pro !) et l’ambiance générale est tout bonnement incroyable. C’est d’ailleurs frustrant de ne pas pouvoir aller au-delà de l’aventure !

Detroit: Become Human va là ou d’autres jeux n’arrivent pas à aller : il altère complètement notre réalité. Manette en main, notre esprit, nos tripes vivent l’expérience à fond. Imaginez si un mode VR était disponible ! En attendant de pouvoir découvrir l’univers de Kara, Marcus et North, plongez-vous immédiatement dans cette démo si ce n’est déjà fait !

Detroit: Become Human
Développeur : Quantic Dream
Date de sortie : 25 mai 2018

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here