Drew Brees, une saison à la conquête de l’histoire

Toujours au sommet malgré les années, Drew Brees porte toujours les New Orleans Saints. Le quarterback poursuit sa chasse aux records.

À 39 ans, Drew Brees a déjà marqué l’histoire de son sport. Onze fois sélectionné au Pro Bowl NFL, MVP du Super Bowl qu’il a remporté en 2010 avec New Orleans, Brees rentrera dès la fin de sa carrière au Hall of Fame du football américain. Avant cela, il est à la conquête de tous les records statistiques encore à sa portée.

Drafté en 32ème position par les San Diego Chargers en 2001 en provenance de l’université scientifique de Purdue, dans l’Indiana. Difficile, dès lors d’imaginer que Drew Brees deviendrait le quarterback à avoir cumulé le plus de yards dans toute l’histoire du football américain. Lundi soir, lors de la victoire de ses Saints à domicile contre les Washington Redskins, Brees est, avec 72 103 yards cumulés au cours de sa carrière devenu le quarterback en ayant cumulé le plus, dépassant les légendaires Brett Favre et Peyton Manning.

De tous les quarterbacks légendaires que ce sport ait connus, Drew Brees est certainement l’un des plus sous-estimés d’entre eux. De la même génération que Tom Brady, Brees n’a jamais été placé dans les conversations du GOAT, souvent lancées par des fans plus enthousiastes que connaisseurs. Mais malgré un nombre de titres nettement inférieur à son acolyte des New England Patriots, Brees a, au cours des saisons, toujours été présent, apportant une rare régularité à un poste si difficile à garder (demandez aux Cleveland Browns). Dans sa carrière, il a mené les quarterbacks de la NFL sept fois en passing yards, quatre fois il a été le quarterback le plus prolifique (passing TDs), sans oublier, signe de sa constance extraordinaire, qu’il a obtenu le meilleur pourcentage de passes réussies à cinq reprises. Très prochainement, Brees pourrait inscrire son nom en tête d’un nouveau record, celui du nombre total de touchdowns lancés lui qui en compte actuellement 499, à la conquête du mythique Peyton Manning et ses 539 touchdowns. Ce record sera réalisable uniquement si Brees devient, à l’image de son concurrent direct dans cette course à l’histoire Tom Brady (500 TDs), un quarterback quarantenaire au sein de la ligue.

En possession de nombreuses armes offensives complémentaires, notamment des deux excellentes au poste de running back avec Alvin Kamara, meilleur rookie de l’année dernière et Mark Ingram, auteur de deux touchdowns lundi dernier contre les Washington Redskins pour son retour de suspension. Ajouter à ces deux armes rapides le receveur Michael Thomas, légitimement dans la conversation du meilleur receveur de la ligue, et le surprenant rookie Tre’Quan Smith, auteur lui aussi de deux touchdowns contre les Redskins. En déplacement à Baltimore pour leur sixième match de la saison, les Saints pourraient en cas de victoire s’installer tout en haut de la ligue et s’affirmer comme des prétendants très sérieux au Super Bowl.

Après son record de lundi dernier, Brees fut unanimement salué par des grandes personnalités, au sein de la NFL et même au-delà. Les Denver Broncos ont posté une vidéo du retraité Peyton Manning, congratulant Drew Brees en coupant ses tomates, Russell Wilson a souligné l’inspiration qu’était Brees pour les « petits quarterbacks », les légendes du ce sport Dan Marino, Kurt Warner, et Brett Favre ont eux aussi salué l’immense performance du nouveau titulaire du record. Enfin quand LeBron James et Barack Obama ont également tweeté leur respect et leur admiration à l’égard de Brees, de nombreux fans présents de cet exploit ont simplement succombés à l’émotion du moment.

Paradoxalement, Drew Brees n’aura jamais été élu MVP de la NFL, alors qu’à 39 ans, cette année pourrait représenter sa meilleure chance dans cette course au titre individuel suprême. Trophée de MVP ou non, Brees quittera un jour la ligue, fier de ses records, en restant pour toujours l’un des meilleurs quarterbacks de ce sport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here