Fedor vs. Brett Rogers – Il aura suffi d’un parpaing

Strikeforce: Fedor vs. Rogers sera le théâtre de la dernière victoire d’envergure du grand Fedor Emelianenko.

Le 7 novembre 2009, Fedor Emelianenko disputait son premier combat au Strikeforce. En jeu : la ceinture WAMMA poids lourd. Face à Fedor, un certain Brett Rogers (aujourd’hui embourbé dans des sales affaires sexuelles). À cette époque, le poids lourd XXL (1m96, 121kg) était invaincu et sortait d’une victoire par KO contre Andrei Arlovski. Sur ses 10 combats, on comptait donc 10 victoires dont 10 par KO. Il était terrifiant.

Le Fedor de 33 ans présentait donc un test XXL pour l’américain et un combat passionnant pour le Strikeforce. Le russe en décidera autrement. Pourtant, c’est Rogers qui touche Fedor sur son premier jab. Le Dernier Empereur réussit ensuite à emmener l’américain au sol, mais celui dernier se relève aussitôt. Le géant arrive ensuite à coincer Fedor contre la cage. Pris physiquement par son adversaire, le russe subit et respire lourdement par la bouche, le pif complètement bouché par son sang.

Fedor passe la seconde (combat complet ici)

Emalianenko repousse alors Rogers pour emmener le combat au centre de la cage. Une combinaison droite/gauche puissante permet de tester le menton de l’américain. Sonné par ces coups d’enclumes et chassé par Fedor, Rogers termine au sol. Sur le dos, il subit et est en mode survie. Rogers parvient cependant à inverser la tendance et se lance alors dans une séance de ground & pound dévastatrice. Toujours aussi mobile, Fedor s’extirpe de la puissance de la Black Beast. Retour à la case départ avec Rogers sur le dos et Emelianenko en contrôle. La cloche leur permet de s’offrir quelques dizaines de secondes de repos salutaires.

Deuxième round, ça s’observe tranquillement, jusqu’à ce que Fedor commence à charger le LRAC. Boum ! Le GOAT vient d’envoyer une droite monstrueuse qui aura fait Stary Oskol-Chicago sans passer par la douane. Rogers est KO.

Lors de ce combat, Fedor aura été mis en difficulté comme rarement. Ses trois prochains combats se solderont par 3 défaites (Werdum, Silva, Henderson) et sonneront la fin de son run complètement fou. Invaincu pendant 10 ans, Le Dernier Empereur aura disputé son dernier grand combat contre Brett Rogers. Le combo puissance-taille de l’américain aura posé de grands problèmes à la légende.

 

Photo By: CBS
1 Discussion on “Fedor vs. Brett Rogers – Il aura suffi d’un parpaing”

Leave A Comment

Your email address will not be published.