Et si la France gagnait l’Euro 2016 1/2

L’Euro 2016 et la victoire de l’équipe de France pour un troisième sacre européen. Tout un programme.

Deux ans que l’on attend ça, le retour de la fête du football. 18 ans après la légendaire victoire de l’Équipe de France en Coupe du Monde emmenée par Zizou, la France accueille l’Euro cette fois-ci. La France va vivre pendant un mois au rythme du football. Qui de la France, l’Espagne, la Belgique, l’Allemagne ou l’Angleterre va soulever le trophée ? Un outsider est-il capable d’aller au bout ? La réponse dans un mois.

Après une Coupe du Monde brésilienne pleine de promesses, les supporters français attendent la confirmation du niveau de leur équipe. La préparation n‘aura pas été facile : Karim Benzema, Raphael Varane, Jeremy Mathieu ou encore Mathieu Valbuena regarderont leur coéquipier sur leur télé pour des raisons plus ou moins sportives.

Didier Deschamps et son équipe doivent confirmer des matchs amicaux encourageants durant lesquels ils ont démontré une efficacité offensive à faire pâlir toutes les défenses mondiales. Reste une grande question : la défense sera-t-elle à la hauteur ?

Equipe de France Euro 2016

France-Roumanie, Stade de France, 10 Juin 2016

Fidèle à la tradition, c’est le pays organisateur qui ouvre le bal.

Un premier match contre la Roumanie qui doit lancer les Bleus dans leur compétition. Attention au match piège : même si la France reste sur dix matchs sans défaite contre cette équipe, les Roumains ont montré de grandes qualités défensives pendant la phase de qualification.

Un set du DJ David Guetta a chauffé le stade qui est presque tout bleu aujourd’hui. Place aux hymnes et à une Marseillaise reprise en chœur par les 80000 spectateurs du Stade de France. Un premier moment qui donne des frissons dans cet Euro, le premier d’une longue série, espérons-le.

Les onze joueurs français doivent assurer le début de match pour se lancer de la meilleure des manières dans la compétition. Les deux équipes sont prêtes.

L’arbitre porte le sifflet à sa bouche : c’est parti ! L’Euro 2016 est officiellement ouvert.

La première mi-temps est terne, les deux équipes se regardent. Le poids de l’évènement semble freiner les Français dans leur jeu. Didier Deschamps va avoir du travail à la mi-temps : malgré une équipe bien en place, et quelques accélérations en attaque, il va falloir autre chose pour marquer.

Début de la seconde mi-temps.

47’, Paul Pogba récupère le ballon au milieu du terrain, lance Antoine Griezmann en première intention sur son côté. Il perce sur le côté gauche, centre… Olivier Giroud est démarqué et propulse le ballon de la tête au fond des filets ! 1-0 pour la France !

Olivier Giroud répond de la meilleure des manières à tous les supporters qui ne voyaient pas en lui une doublure en attaque après la non-sélection de Karim Benzema.

Les Roumains engagent. Il faut doubler la mise et mettre la pression sur les futurs adversaires des Bleus. La défense française connaît quelques problèmes dans ce match, Didier Deschamps devra trouver des solutions face à une équipe plus technique.

Kingsley Coman remplace Dimitri Payet, Kanté remplace Blaise Matuidi. L’entraîneur anticipe déjà la suite de la compétition. Gignac prend la place de Giroud.

80’, la possession de balle est clairement française en seconde période. Les joueurs se trouvent bien, et leurs adversaires commencent à fatiguer. Blaisou a le ballon, pour Kanté, qui décale Coman… Une-deux avec Paul Pogba et but ! 2-0 !

La fin de match est calme. La France a dominé son sujet, et sans forcer a très bien commencé la compétition.

France-Albanie, Stade Vélodrome, 15 Juin 2016

Le Vélodrome accueille les Bleus aujourd’hui pour le second match de poule. C’est une revanche pour la France qui a perdu contre cette équipe 1-0 il y a un an tout pile. L’Albanie a fait match nul pour son premier match : 0-0 contre la Suisse.

Comme d’habitude, le stade est survolté. La composition de la France est semblable au premier match. Seul Anthony Martial a remplacé Olivier Giroud à la pointe de l’attaque.

Le match démarre. Cette fois, les Français démarrent ce match sur un rythme soutenu.

Martial ouvre le score d’une frappe à l’entrée de la surface au bout de 10 min de jeu. Quel magnifique but qui rassure les supporters, et décoince ses coéquipiers !
L’équipe d’Albanie ne voit pas le jour. Malgré une défense bien placée, ils encaissent un second but : Matuidi et Pogba ont combiné au milieu de terrain, et c’est La Pioche qui lance Payet. Dimitri décale Martial, qui n’a plus qu’a ajuster le gardien. Du football champagne, un régal pour les yeux !

Après seulement 30 minutes de jeu, la France mène deux zéros.

La fin de la première mi-temps ne mérite pas une ligne dans cet article, tellement le rythme a baissé. La seconde mi-temps démarre avec les mêmes joueurs. Les Bleus déroulent, le stade est conquis.

André-Pierre Gignac rentre à la place de Martial, qui a marqué un double aujourd’hui. L’ancien Marseillais retrouve le Vélodrome et rentre tout de suite dans son match : sur son premier ballon, il marque le troisième but de l’Équipe de France. Le corner est parfait, l’attaquant marque facilement d’une tête décroisée. 3-0 ! Chapeau !

Le score n’évoluera plus. Les joueurs ont ralenti, D. Deschamps a fait tourner son effectif. Tous ont déjà la tête au prochain match. Juste le temps de célébrer cette seconde victoire avec les supporters, et les joueurs rentrent dans les vestiaires.

Suisse-France, Stade Pierre Mauroy, 19 Juin 2016

Avec six points, une défense imperméable et l’avantage du terrain, la France est devenue une prétendante sérieuse à la victoire finale. Un véritable engouement national pour cette équipe a été créé après les bonnes performances de ce début de mois de juin. La route passe par Shaqiri et ses coéquipiers. Une victoire assurerait la première place du groupe aux Bleus.

Décevant depuis le début de la compétition, c’est le Lyonnais Samuel Umtiti qui est titulaire aujourd’hui, alors que Morgan Schneiderlin remplace Blaise Matuidi laisse au repos aujourd’hui.

Dès le début du match, les Suisses bloquent bien le jeu, les Bleus ont du mal à imposer leur jeu. La réussite des premiers matchs n’est plus là. Les passes sont approximatives et le rythme bas. Attention à ne pas se faire punir.

44’, Koscielny fauche l’attaquant suisse à la limite de la surface de réparation. Que va décider l’arbitre ? Il appelle le joueur, le public exprime son mécontentement. PENALTY et carton jaune !

Il considère que l’action a eu lieu dans la surface, une décision dure pour la France.

Shaqiri va prendre ses responsabilités : il s’élance et ouvre le score en prenant Hugo Lloris parfaitement à contre-pied. 1-0 pour la Suisse dans ce match.

La mi-temps est sifflée. Les Bleus vont devoir se reprendre. Ils engagent la seconde mi-temps, le discours de l’entraîneur fera t-il effet ? Aucun changement à signaler dans les compositions.

Les Français mettent le pied sur le ballon en ce début de période, mais manquent de précision dans le dernier geste pour vraiment mettre en danger la défense suisse.

Paul Pogba tente de dynamiser le jeu et son équipe, il tente un dribble et est fauché par le milieu suisse… Coup-franc pour les français à 25m du but adverse, c’est évidemment Dimitri Payet qui s’avance vers le ballon. Son coup-franc contre le Cameroun en match de préparation est dans toutes les têtes, il faut cadrer ce ballon, c’est le minimum.

Deux pas d’élan, il frappe, le ballon est brossé et vient nettoyer la lucarne. Égalisation ! Les joueurs français célèbrent ensemble ce but. Quel coup-franc magnifique : 1-1. Il reste trente minutes à jouer.

Olivier Giroud laisse sa place à Anthony Martial, Morgan Schneiderlin à Kanté, et quelques minutes plus tard, c’est Kingsley Coman qui remplace le buteur du joueur.

Une frappe de Paul Pogba sur le poteau : voilà la seule action dangereuse dans cette fin de match. Les deux équipes se quittent sur une égalité.
Avec sept points, la France termine première de son groupe devant la Roumanie. Elle affrontera donc un des meilleures troisièmes. Ce sera l’Ukraine, qui a finit logiquement derrière l’Allemagne et la Pologne dans le groupe C. Rendez-vous le 26 juin à Lyon pour le début des choses sérieuses…

TO BE CONTINUED…

By Maxime

Photo By: sport24.lefigaro.fr, @EquipedeFrance
1 Discussion on “Et si la France gagnait l’Euro 2016 1/2”

Leave A Comment

Your email address will not be published.