L’idée un peu perchée de George Lucas pour la 3e trilogie Star Wars

Avant de revendre Lucasfilm à Disney, George Lucas avait une idée de troisième trilogie Star Wars. Le père de la saga a dévoilé ce à quoi il pensait.

Dans le cadre de l’émission AMC, James Cameron’s Story of Science Fiction, le réalisateur d’Avatar discutait avec George Lucas. Dans le livre édité chez Insight Editions, qui se base sur l’émission, on retrouve l’échange entre les deux légendes au sujet de Star Wars. Voici leurs propos, retranscrits en Français par Star Wars Universe :

« George Lucas : Quand on a commencé à parler des midi-chloriens dans La Menace Fantôme, tout le monde a détesté. Tout un pan de ce film parle de relations symbiotiques. Pour nous faire voir qu’on n’est pas le patron, qu’il y a un écosystème.
James Cameron : Il y a un écosystème à l’intérieur de nous qui s’appelle le microbiome, qu’ils sont à peine en train de découvrir.

GL : [Les trois films Star Wars suivants] allaient aborder le monde microbiotique. Mais il y a ce monde de créatures qui fonctionnent différemment de nous. Je les appelle les Whills. Et les Whills sont ceux qui contrôlent l’univers. Ils se nourrissent de la Force.
JC : Tu créais une religion, George.
GL : À l’époque, je disais que ça signifiait que nous étions juste des voitures, des véhicules utilisés par les Whills pour voyager… Nous sommes des vaisseaux pour eux. Et le conduit, c’est les midi-chloriens. Les midi-chloriens sont ceux qui communiquent avec les Whills. Les Whills, dans un sens général, sont la Force.

JC : Mais tu mets des détails et une façade scientifique sur une idée qui est plutôt intemporelle, qui est l’esprit, l’âme, le paradis, la causalité…. Mais dans ta construction d’un monde, tu reviens à l’archétype, qui est l’esprit, la divinité, ce genre de chose.
GL : Je revenais à… Avec la Force, les Jedi et tout ça… La façon dont les choses se passent était complètement définie [du début] à la fin. Mais je n’ai jamais pu finir. Je n’ai jamais pu en parler aux gens.
JC : C’est un mythe de la création et on ne peut pas construire un monde sans mythe de la création. Chaque religion, chaque mythologie a un mythe de la création.
GL : Si j’avais gardé Lucasfilm, j’aurais pu le faire, et ça aurait été fait. Évidemment, beaucoup de fans auraient détesté, tout comme ils ont détesté La Menace Fantôme et tout ça, mais au moins l’histoire complète aurait été racontée du début à la fin. »

Si le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi sont d’avoir fait l’unanimité, il semble que l’idée de Lucas était encore moins bonne. Quoi qu’il en soit, on ne verra jamais le résultat qu’aurait donné ce projet. Les Whills remontent à très loin pour Lucas. Le Star Wars de 1977 devait ainsi s’appeler : « Adventures of the Starkiller as taken from the Journal of the Whills, Saga I. » à la base.

Photo By: Slash Film

Leave A Comment

Your email address will not be published.