The Last Shot – pour la retraite la plus clutch de l’histoire

Le 14 juin 1998, Les Chicago Bulls de Michael Jordan affrontent le Utah Jazz de Karl Malone pour le Game 6 des Finales.

Lors Finales NBA 1997, les Chicago Bulls s’imposaient face au Utah Jazz 4-2. Un an plus tard, les équipes se retrouvaient en Finales. Cette fois, la bande à Malone et Stockton comptait bien s’offrir le GOAT. Pourtant, lors du Game 6, ce sont encore les joueurs de Salt Lake City qui se trouvaient aux portes de l’élimination. Mené 3-2 par la franchise de l’Illinois, le Jazz regardait les Bulls droit dans les yeux. À 86-85 pour Utah, Chicago parvient à prendre la balle des mains de Karl Malone. Il reste alors moins de 20 secondes à jouer et c’est Michael Jordan qui remonte la balle.

Drivant vers le cercle, MJ s’écartait de son défenseur Bryon Russell avec un cross-over (petit contact en prime) puis tirait : swish. 86-85 pour les Bulls à 5.2 secondes restantes. Le Jazz ne reviendra pas. Pour le match le plus regardé de l’histoire NBA, et son dernier en carrière (à l’époque), Jordan finissait à 45 points (15 sur 35), 3 sur 7 à trois-points, 1 rebond, 1 passe (1 TO). 6e titre NBA en 6 Finales, pour autant de trophées de MVP des Finales….

« Je savais quelles étaient ses meilleures positions de tir. Je savais que c’était là qu’il voulait aller. Je faisais 2.01m, il était à 1.98m. Il pesait 98kg et j’étais comme 102 kilos. Donc je me dis ‘il ne va pas me battre’, alors il a fait quelque chose que le monde n’a jamais vu. Il m’a donné cette petite poussette supplémentaire pour qu’il puisse arriver à son spot. » raconte un Russell légèrement désabusé.

Antoine

Antoine

Contributeur Sports US chez La Sueur
Écrit principalement sur les sports US et combats.
"All about results."
Antoine
Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.