Vainqueur de Tyron Woodley le week-end dernier, Gilbert Burns pourrait bien bénéficier des difficultés de négociations pour obtenir le title-shot contre le champion UFC Kamaru Usman.

Depuis quelques mois, Gilbert Burns connaît une ascension fulgurante ! Il faut dire que le Brésilien est extrêmement arrangeant avec l’UFC. Très actif sur les réseaux sociaux, il est lui-même allé chercher le combat face à Woodley, alors que Covington semblait être l’adversaire privilégié. Au-delà de sa volonté, le Brésilien semble être une option peu onéreuse. Face à T-Wood, il a ainsi touché 168 000$ dont 84 000$ de bonus à la victoire. Dans l’optique du combat pour le titre, il serait moins cher que Jorge Masvidal et Colby Covington. Hors bonus, les deux hommes ont chacun touché 500 000$ lors de leur dernier combat.

Alors que la prochaine défense de ceinture de Kamaru Usman peine à se matérialiser, que l’option Masvidal semble au point mort, le Président de l’UFC Dana White pourrait bien jouer la carte Burns :

« Vous avez Colby Covington, vous avez Jorge Masvidal, vous avez Leon Edwards et maintenant, évidemment, vous avez Gilbert Burns. La réalité est que nous allons les contacter demain et dire : ‘Qui veut le prochain combat ? Qui veut ce combat ? Qui est prêt à partir ? Qui veut combattre Usman ?’ Si c’est Masvidal, Edwards ou Burns. Burns m’a dit le soir de sa victoire, ‘enchaînons rapidement, je vais combattre Usman maintenant. Je suis prêt’. J’adore ce genre de comportement. Quand vous êtes ce type de personne, il est fort probable que vous obteniez ce putain de combat. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here