MMA – Jeremy Stephens est revenu sur l’année 2021 d’Anthony Pettis au PFL, et il n’a pas mâché pas ses mots sur son ressenti global.

Anthony Pettis avait vaincu Donald Cerrone et Alex Morono pour ses deux dernières apparitions dans l’octogone, avant de quitter l’UFC. « Showtime » n’avait pas souhaité prolonger avec la promotion. Peu après son départ, celui-ci avait signé au PFL, organisation proposant des compétitions avec dix fighters par catégorie. Le gagnant de chaque catégorie de poids remporte un chèque d’un million de dollars.

Pour la troisième saison, l’ancien champion lightweight de l’UFC était venu tenter sa chance dans sa catégorie d’origine. Or, il avait perdu à la décision contre Clay Collard, puis face à Raush Manfio et ne s’était pas qualifié pour la suite de la compétition.

Le 6 mai prochain, Anthony Pettis doit remonter dans la cage du PFL pour affronter Myles Price. Ce soir, Jeremy Stephens doit faire ses débuts dans l’organisation. Celui-ci affrontera Clay Collard, qui sera de retour pour une nouvelle saison. Celui que l’on surnomme Lil Heathen avait été remercié par l’UFC après cinq défaites sur ses six derniers affrontements, dont la dernière en date face à Mateusz Gamrot.

SUR LE MÊME SUJET :

Une vieille histoire…

Lors de l’UFC 136, Jeremy Stephens s’était incliné face à Anthony Pettis par décision partagée. Cette année, les deux hommes participeront à la compétition dans la même catégorie. Une revanche serait donc possible pour Jeremy Stephens.

Durant le marathon médiatique du lancement de la saison 2022 du PFL, Jeremy Stephens s’est exprimé : « Pour commencer, il était trop gros pour faire 70 kilos. Et pour revenir sur cette opposition avec Clay Collard, il ne l’a pas pris au sérieux. Ils lui ont donné une tonne d’argent, et il ne l’a pas méritée. Il est entré dans le duel et avait l’air négligé. Il y est allé et on aurait dit qu’il n’était pas venu. Clay Collard y est allé et l’a tabassé. Ce sont les faits. »

Partager cet article

SourceMMA News
Crédits photosYoutube PFL ; Youtube UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.