Le 24 octobre prochain, Khabib Nurmagomedov revient à l’UFC. Pour la première de sa carrière, son père ne sera pas là pour l’entrainer.

En main-event de l’UFC 254, Khabib Nurmagomedov affrontera Justin Gaethje pour l’unification du titre lightweight. Malgré le décès de son père et entraîneur, Abdulmanap, en juillet dernier, le Daghestanais repart donc au combat. S’il ne pourra bénéficier de l’aide de son mentor de toujours, Nurmagomedov aura toutefois l’apport de Javier Mendez, son coach en striking. Khabib ne souhaite toutefois pas prendre le risque d’aller aux États-Unis pour préparer l’UFC. Pour la première fois depuis 2012 (année de ses débuts à l’UFC), il ne préparera donc pas un combat à l’American Kickboxing Academy. Javier Mendez est revenu sur la situation de son élève pour ESPN :

« Ils avaient une relation très forte, son père était à peu près tout pour lui. L’apport de son père lui a donné cette capacité à faire tout ce qu’il devait faire. Tout ce que son père voulait qu’il fasse, Khabib l’accomplissait. Maintenant, il n’a plus ça. Il doit donc se concentrer sur l’héritage que son père voulait pour lui. »

Mendez ajoute : « Le 30-0 a été discuté à de nombreuses reprises. Et GSP était définitivement le combat pour l’héritage. S’ils peuvent organiser cela, je pourrais voir le 30-0 puis le voir partir. Je peux certainement voir cela arriver. Ce point a été discuté plusieurs fois pendant que j’étais avec eux. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here