Véritable sensation de l’UFC Fight Island, Khamzat Chimaev va revenir le 19 septembre prochain et oblige l’UFC à prendre des dispositions particulières.

Après avoir gagné deux fois en 10 jours sur l’UFC Fight Island, Khamzat Chimaev (8-0, 2-0 UFC) revient déjà. Le Suédois d’origine tchétchène affronte Gerald Meerschaert le 19 septembre prochain à l’UFC Vegas 11. Ayant bénéficié d’un visa pour les États-Unis in extremis, il devrait ensuite combattre à nouveau à Vegas… contre Demian Maia. Pour le prospect invaincu, l’organisation a donc déjà deux futurs combats (et suppose donc qu’il gagnera le premier), une situation inouïe.

« Ce n’est pas un manque de respect à son adversaire. Il va soit gagner, soit perdre. Ça n’a rien à voir avec nous, ça dépend des combattants… je ne ferais ça pour personne d’autre. Je serais plutôt ‘Calme-toi. Voyons si tu peux déjà gagner ce combat’. Mais de ce que j’ai vu de lui, je suis prêt à faire ça dans son cas. » –  Le Président de l’UFC à propos des deux combats prévus pour Khamzat

De son côté, Chimaev reste fidèle à lui-même : « InshAllah si je vaincs mon prochain adversaire. Puis Dana White, s’il vous plaît, je peux combattre Maia, Nate Diaz et Nick Diaz à la suite le même soir ou la même semaine. L’argent le plus facile de la catégorie welterweight. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here