Alors que LaMelo Ball semblait s’éloigner des sommets en vue de la Draft 2020, ses récents choix de carrière ont inversé la tendance.

Professionnel depuis 2018, LaMelo Ball avait suivi son grand frère LiAngelo en Lituanie. Plutôt que d’aller à l’université UCLA dans l’année qui précède la Draft, il a choisi de poursuivre avec les professionnels. Depuis juin, il évolue ainsi avec les Illawarra Hawks en NBL, Australie. Et devinez quoi ? Le meneur de jeu impressionne en Océanie… Face aux Perth Wildcats, vainqueurs du championnat la saison passée, il a terminé avec 20 points, 12 rebonds.

Un niveau de jeu qui impressionne du côté de la NBA. Pour ESPN, un dirigeant anonyme a même dit : « S’il continue dans cette voie, je ne vois aucune raison pour qu’il ne soit pas dans la conversation pour le choix numéro un de Draft. Il a complètement changé ma perception du type de prospect qu’il est, et toutes les informations récupérées venant de ses entraîneurs et de ses coéquipiers racontent une histoire très différente de ce que je pensais de lui hors du terrain. » Bref, LaMelo a changé. Jermaine Jackson, ancien joueur NBA et entraîneur du fils Ball au lycée, occupe désormais le rôle de coach personnel et de mentor en Australie. Son influence serait-elle meilleure sur LaMelo que celle de Lavar ? Toujours est-il que face à ces récents succès, le meneur de jeu négocie déjà un contrat avec un équipementier…

https://youtu.be/bMiKXuZe5Dg

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *